Lingerie : Une créatrice développe des nuances de couleurs chaires pour les femmes noires

Vues : 964

Elle a créé ces beautés noires aux doux noms d’Elewa, Amara ou Zuri.

 

Mais, si vous êtes une femme noire, sachez que ces beautés sont en fait les noms de sous-vêtments qui correspondent à votre type de carnation. Désormais, des lingeries intimes qui épousent votre couleur de peau, c’est possible grâce à l’idée ingénieuse d’une jeune sud-africaine. Une idée qui prospère car, la couleur chaire la plus sombre est en cours de développement, précise la créatrice Gugu Nkabinde.

 

 

La palette de couleur de peau est infinie chez les Noirs et trouver la vraie lingerie invisible à porter sous des habits transparents était impossible avant que la marque Gugu Intimates soit inventée.

Une ancienne responsable de marketing de 33 ans a créé une gamme de sous-vêtements pour la femme noire (classée et nommée) de la plus claire à la plus sombre. Ce qu’il y a d’innovant dans sa démarche, c’est l’échelle de nuances spécifiques aux femmes de couleurs, que l’entrepreneure Gugu Nkabinde entend développer sur le marché de la lingerie féminine.

 

 

Tout est parti d’un constat, quand à Johannesburg, un jour de printemps 2015, la jeune femme portait une chemise blanche à manches longues durant une réunion de travail. Inquiète que ses sous-vêtements « invisibles » de teinte noire (plus adaptés aux peaux blanches) soient apparents sous son top, Gugu Nkabinde s’interrrogeait. En concertant ses copines qui semblaient avoir la même préoccupation esthétique, la responsable de marketing, a eu l’idée de lancer sa propre marque de « sous-vêtements nude », sous le label Gugu Intimates.

Elle raconte dans le magazine américain Essence comment il lui a été facile de trouver le nom de sa première marque de lingerie féminine.
« Gugu (son prénom) signifie : Un trésor, quelque chose de désirable, quelque chose à orner. Je n’aurais pas pu penser à un meilleur nom pour l’entreprise parce que le sous-vêtement est quelque chose qui orne votre objet de désir, votre objet d’affection. Cet objet c’est tout simplement votre belle peau brune ! ». C’est ainsi qu’est née la ligne de sous-vêtements « Gugu Intimates », une gamme de deux pièces (de lingerie) aux couleurs de peau, des femmes noires. La première en son genre en Afrique selon les magazines spécialisés.

Il a fallu un an pour que la jeune sud-africaine se décide fonder son entreprise.

En juillet dernier, la jeune entrepreneure a concrétisé son projet. Gugu Nkabinde équipe a décidé d’étiqueter chaque couleur par un nom choisi dans différentes langues africaines : Elewa (Yoruba), Amara (Arabe), Buhle des langues Nguni des Zulu, Ndebele, Xhosa ou des Swazi, Zuri qui est Swahili ou Runako, qui identifie la langue Shona, une langue bantoue parlée principalement au  Zimbabwe, en Afrique australe (Afrique du Sud, Botswana, Malawi, Zambie).

 

Une sixième teinte, la plus sombre, est en cours de développement et s’appellera Beleza, portugaise et espagnole. Cette nuance sera disponible en trois mois.

Au final la marque Gugu Intimates offrira huit nuances de sous-vêtements sans couture au laser pour les femmes noires.

Rendre aux femmes noires leur élégance naturelle, sublimer leurs peaux, c’est aussi le désir secret de la créatrice Gugu Nkabinde, elle se confie dans la presse : « J’ai beaucoup lutté avec mon ton de peau étant à moitié zimbabwéenne et à moitié sud-africaine ».

Gugu Nkabinde, longtemps complexée par sa couleur de peau, ajoute :  «J’étais toujours plus foncée que mes parents et je ne pouvais pas croire que j’étais belle depuis très longtemps. Je pense que je n’ai commencé à accepter des compliments qu’à 30 ans, il n’y a que trois ans. Dans mes recherches de stratégies de marketing, j’ai réalisé comment les marques ont beaucoup à voir avec l’image que nous voyons lorsque nous nous trouvons en face d’un miroir. J’ai décidé que la mienne allait être une marque qui affirme les femmes et qui me ressemble ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
ImagesFacebookGuguIntimates