Lisa David : son site d’information Free Pawol aurait été piraté

Vues : 460

lisa-david-2

Lisa David lors de la manif en soutien aux palestiniens

Free Pawol, le site diffusant des informations de la caraïbe, se serait vu purement et simplement bloqué, suite à la diffusion d’un article par la journaliste Lisa David.

Cette affaire, que l’on pourrait aujourd’hui appeler l’Affaire Lisa David, semble faire parler plus d’un; même si certains n’en parlent qu’à demi mot.

Rappelons tout de même que Lisa David, journaliste d’investigation, a travaillé un certain temps à Martinique 1ère, anciennement appelée RFO. Après de nombreux rappels à l’ordre, de multiples mises à pied, des retraits ou suppressions de salaires, Lisa David, qui croyait avoir tout subi, se voit licenciée en 2013. Son franc parler, sa volonté de ne rien cacher en dérangeait semble t-il plus d’un.

Lisa David, femme courageuse, véritable battante et combattante, n’a jamais baissé les bras. Elle va alors créer un site d’information, toujours dans le but d’aller au fond des choses et, surtout, pour continuer à informer la population. Son site, Free Pawol, aurait semble t-il été piraté.

Mais qu’en est-il exactement de cette nouvelle affaire?
Dans le cadre de l’affaire CEREGMIA qui a quelque peu défrayé la chronique et dans laquelle sont impliqués messieurs Fred Célimène et Kevin Logossah, la journaliste, qui en suit de près le déroulement, a souhaité faire quelques clichés de ces derniers, aux abords du palais de justice de Fort de France, en compagnie de leur avocat, Maître Dorwling Carter.

Hier, mercredi 13 août,  il s’agissait là de la plainte pour diffamation déposée il y a quelques semaines par Fred Célimène et Kinvi Logossah contre une journaliste du site Médiapart. En effet était assigné devant le tribunal correctionnel le site d’information Médiapart qui n’aurait pas hésité à accuser les deux hommes d’avoir organisé «un impressionnant système de détournement de fonds», d’avoir des «pratiques mafieuses», d’avoir «signé un contrat de plus d’un million d’euros avec une société… », et qu’il s’agirait «d’un million d’euros à ne rien faire ». Des propos pour lesquels semblerait lui tenir rigueur leur avaocat, Maître Dorwling Carter. Et c’est avec ce dernier que notre consœur aurait eu maille à partir. Maître Dorwling Carter aurait en effet invectivé la journaliste en s’adressant à elle sur un ton menaçant et en tenant des propos injurieux à son égard.

Privée de son support média, la journaliste a relayé sur son blog Mediapart, la façon dont se serait déroulé l’échange entre elle et l’avocat :  « Quand je suis monté sur ton ventre tu ne parlais pas comme ça »

« Bondamanjak et Montray Kréyol ont diffusé l’article concernant les injures de Maître Dorwling-Carter. Il est aussi sur mon blog Médiapart
Bien cordialement », a indiqué Lisa David sur sur son Facebook.

Quoi qu’il en soit, le site indépendant Free Pawol sur lequel a été relayée l’information n’a pas tardé à être sanctionné. Il aurait été purement et simplement piraté. La question est : serait-ce à cause de ces quelques lignes concernant l’échange peu courtois entre Lisa David et Maître Dorwling Carter?

Affaire à suivre !