Littérature : « La vierge et le dictateur » de Barbara Jean-Elie

Vues : 56

barbara-jean-elie-la-vierge-et-le-dictateur

Ce n’est pas un nouveau reportage que Barbara Jean-Elie nous invite à découvrir cette fois, mais bel et bien son premier roman « La vierge et le dictateur ». Et c’est dans un pays construit dans son imaginaire que Barbara nous entraine. En effet, dans ce premier roman,  « La vierge et le dictateur », l’ancienne présentatrice nous expose à un monde pas tout à fait inconnu pour elle, bâti « entre réel et imaginaire, poésie et écriture journalistique ».

Journaliste, réalisatrice de films documentaires et directrice de l’information et des programmes sur la chaîne de télévision Trace, l’écrivaine nous ouvre les frontières d’un « pays que tout écrase… la sécheresse, la guerre et surtout la dictature qui se perpétue. Le Caillou est rongé par la fatalité. Isidore parviendra-t-il à le libérer de cette fatalité ? Pouvoir, argent, amour… « télévision » comme instruments d’asservissement et de manipulation, La Vierge et le Dictateur est une fiction magico-politique, dans la lignée des grands romans du réel merveilleux, qui plonge le lecteur dans les mystères de la Caraïbe » selon le mot de l’éditeur, Music And Entertainment Books.

A la question « qu’y a-t-il de Martiniquais ce roman ? » posée par martinique.franceantilles.fr, Barbara sourit et répond : « Son auteure est martiniquaise et elle baigne dans une eau très caribéenne ! Mais l’histoire ne se passe pas en Martinique. Elle se passe sur « Le Caillou ». C’est un pays imaginaire. C’est un pays sec et immense. Je pense que c’est un pays que j’ai imaginé être Haïti. Mais en vérité, c’est un pays de mon esprit ».

Si vous souhaitez en savoir plus sur « La vierge et le dictateur », l’auteure sera présente lors d’une conférence-débat dédiée au roman, le vendredi 21 janvier à la bibliothèque Schoelcher de Fort-de-France à 18h15.

Autres rendez-vous : signature à la Librairie Alexandre au 29 rue de la République Fort-de-France ce Samedi 22 janvier 2011 de 10 h à 12h30 et à la Librairie Antillaise Mercredi 26 janvier 2011 : Rond-Point de 11 h à 13 h et la Galleria de 16 h à 18h.

En Guadeloupe le samedi 29 janvier 2011 à 10 heures à la  librairie Jasor.