Loïc Lafontaine remporte le Concours International des Grands Amateurs de Piano

Vues : 33

loic-lafontaine-pianiste

C’est sur des notes de Bach et de Mendelssohn que Loïc Lafontaine a enchanté le public et les jurés de la Salle Gaveau. Le Martiniquais de Fort-de-France, attaché de direction chez Yamaha, faisait ainsi partie des six finalistes de la 21ème édition du Concours International des Grands Amateurs de Piano qui se tient chaque année à Paris. C’est un concours d’envergure puisque ce sont cent candidats, venus de 32 pays, qui se sont présentés aux épreuves de qualifications.

Hier, Loïc Lafontaine, 35 ans, a été le meilleur face à des concurrents venus du Japon, d’Allemagne du Canada ou encore de France. Dernier candidat à se produire sur la scène, le pianiste ne commettra aucune faute pendant une demi-heure. A l’annonce de son nom à trois reprises après les délibérations, c’est l’explosion de joie pour Loïc, en toute humilité. « Une immense joie », raconte le lauréat ému. Il s’est vu décerner ainsi les prix du jury, de la presse et du public, une première dans l’histoire de ce concours.

Tout comme Mozart, c’est à l’âge de quatre ans que ce pianiste « qui a éblouit le jury », selon Gérard Beckerman, créateur du concours, a commencé l’apprentissage de son instrument. Il est ensuite passé par les conservatoires de Paris et de Bordeaux, où il a obtenu une médaille d’or.

Le jury était composé de pianistes comme Marc Laforêt, Eric Heidsieck, Tristan Pfaff, François Chaplin et Marisa Bruni-Tedeschi, la mère de Carla Bruni-Sarkozy. La finale sera retransmise sur Radio Classique le 29 avril à 22h00