Londres : Les Antillais aident les sans-abris et font leur chanté Nwel au Creole It’s Us

Vues : 1320

Creole It’s Us est une association d’antillais francophones dont le but principal est de maintenir un lien étroit entre tous les expatriés de la Caraïbe qui vivent en Angleterre.

antillais-a-londres

Mais cette association qui travaillent en commun avec d’autres institutions associatives et caritatives aident les plus démunis anglais quelque soit leur nationalité.

20161125_214544

Bien vus par les instances municipales de la capitale anglaise, les ressortissants des Antilles francophones réunis dans cette petite structure qui fonctionne grâce au bénévolat, attendent la venue imminente du nouveau maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, élu le 9 mai dernier.

sadiqkhan0209a-jpg-pbk

Francine Lagrand est de la Martinique, elle est active au sein de Creole It’s Us. La jeune femme, est responsable de vente & de marketing dans une entreprise informatique, elle vit en Angleterre depuis plus de douze ans. La foyalaise a rejoint cette structure qui organise de nombreuses activités toute l’année.

20161125_222423

Comme les autres membres qui sont de Sainte-Lucie, de la Dominique, d’Haïti, de Guadeloupe ou de la Martinique, Francine Lagrand est mobilisée tous les samedis depuis le début du mois de décembre. Une nouvelle action démarre, il s’agit d’aider les plus pauvres qui squattent les rues froides de Londres.

20161125_230236

C’est un rituel chaque année durant les fêtes de Noël. A l’initiative de la guadeloupéenne Nadia Nérom (ci-dessus à gauche), loin de leur famille respective, les antillais créolophones battent le pavé et les coins sombres de Londres pour apporter du réconfort aux nécessiteux. Des initiatives appréciées des sans abris et des services sociaux britanniques.

20161125_230247

En cette période de partage, la petite équipe a un partenaire cette année, le groupe s’est associé, le temps de l’opération, à la chaîne de restauration rapide « Prêt-à-Manger ». Et, Francine Lagrand et les autres membres de Creole It’s Us peuvent proposer des sandwiches, du pain, des boissons, des gâteaux aux sans abris. Les antillais ont commencé leur distribution le samedi 3 décembre, ils partent de la Gare Victoria dans le quartier de Westminster.

20161125_214429

Soucieux du bien être des Sans-Domicile-Fixe durant cette période froide, Francine Lagrand installée à Londres depuis douze ans et la présidente de l’association Nadia Nérom, se donnent comme objectif de leur apporter un peu de réconfort. Ce sont des chaussettes et des bonnets qui viennent de magasins de grandes enseignes, comme « Sports Direct ».

20161125_222201

Sinon, elles récupèrent des anciens vêtements que leurs amis n’utilisent plus et qu’elles recyclent. L’équipe de Creole It’s Us les distribuent ensuite aux SDF anglais tous les samedis soir. La présidente de l’association offre en plus « une soupe chaude faite maison », nous dit Nadia, qui cuisine chez elle des soupes à l’antillaise.

20161125_222604

Toute l’année des projets se mettent en place, pour venir en aide aux nouveaux immigrants créolophone, un soutien nécessaire pour qu’ils s’insèrent plus rapidement dans cette grande métropole anglaise.

francine-ok

Pour éviter l’isolement et la nostalgie de ces martiniquais, guadeloupéens et caribéens, des réunions éducatives et festives se tiennent deux fois par mois au Beach Comber à Queensway, dans l’ouest londonien pour les actions plus festives.

dscn9394

Pour la nuit de Noël et en respectant les traditions antillaises du 24 décembre, l’équipe a dressé son buffet et établi un programme rédigé en créole : « Vinni danser et chanter Noël ». C’est le fameux « Chanté Nwel » avec ses cantiques (souvent traduits en créole) qui accompagne le repas antillais (boudins créoles, pâtés, accras, punch au coco, schrub, pain-au-beurre), des spécialités antillaises.

20161125_222822

L’occasion pour les antillais qui ne voyagent pas, de rester connecter avec leurs îles natales à travers la musique et leur culture.

20161125_223126Ils peuvent manger des plats typiques de la caraïbe, danser sur du Zouk, du Kompa, du Reggae, du R&B, du Rap ou de la Dance-Hall.

20161125_222800

Des cours sont proposés dans ces soirées à thème. Aujourd’hui, c’est un cours de kizomba qui occupent les danseurs sur la piste du Beach Comber. Sani est le professeur de danse ce vendredi soir.

dscn9392

Le jeune haïtien Christian Ricot, est le fidèle DJ de l’association.

20161125_222343

Parallèlement aux Afterwork du vendredi soir qui permet de regrouper les amis caribéens, Les deux femmes complices, Nadia et Francine, programment chaque année le Creole Day Festival dont le succès fait écho jusqu’à la mairie de Londres. Nadia Nérom, la présidente du Creole It’s Us (ci-dessous) a sollicité Sadiq Khan, le nouveau maire de la capitale.

creole-day

Lors de son discours d’investiture dans la nuit du vendredi 6 mai au samedi 7 mai 2016, Sadiq Khan, d’origine pakistanaise, a promis « d’être le maire de tous les Londoniens ». Les antillais créolophones ont répondu à son appel.

creole-day

Les membres du Créole It’s Us l’ont invité et l’attendent, écoutez la martiniquaise Francine Lagrand, au micro de Dorothée Audibert-Champenois, envoyée spéciale à Londres : 

Reportage et photos Dorothée Audibert-Champenois/Fbook C’news Actus