L’organisatrice de cantique condamnée ne paiera pas les 10 000 euros

Vues : 2945

Le mois dernier, le collectif de Us et Coutumes parlait d’une Martiniquaise condamné à payer une forte somme pour nuisances sonores. La Cour d’appel a donné raison à l’organisatrice.

Hier le collectif a été ravi d’apprendre et de partager une nouvelle qui va dans son sens. La Martiniquaise condamné à payer les 10000 euros a fait appel de la décision et a obtenu gain de cause. Elle ne paiera donc pas la fameuse somme. Une première bataille gagnée par l’association qui sait que la guerre est loin d’être finie.

« C’est une bonne nouvelle pour les martiniquais à la veille des cantiques, merci pour votre mobilisation et nous restons à votre disposition pour d’autres combats culturels », explique le collectif.*

Pour rappel cette affaire avait été évoquée dans un courrier qui circulait sur les réseaux sociaux. Il était en soutien à une organisatrice de soirée. Le collectif des Us et Coutume dénonçait la situation de cette Martiniquaise condamnée à payer 10000 euros pour nuisances sonores pour avoir organisé un cantique et un 22 mai aux tambours. Le collectif qui défend le patrimoine martiniquais s’était insurgé contre cette décision, qu’il trouvait injuste. Il trouve que les manifestations culturelles sur l’île sont rares alors imaginé s’il devient difficile d’en organiser.

Pour célébrer cette bonne nouvelle, l’organisatrice organise un cantique dans la pure tradition le 14 novembre prochain au Lamentin. Restez connectés pour plus de précision.

A.G

Photo d’illustration