L’Union des Femmes de Martinique condamnée à payer 10 000 euros

Vues : 33

L’UFM (Union des Femmes de Martinique) a été condamnée à payer 10 000 euros de dommages intérêts à Gilles Bellamy,  ancien commandant de gendarmerie sur l’île.

L’ancien gendarme rendait responsable l’association de sa mutation d’office dans l’hexagone, après son intervention au sein du couple Balmy, pour séquestration et violences conjugales et réclamait 375 000 euros pour atteinte à la vie privée.

Voici le communiqué de l’UFM :

Nous avons eu ce jour connaissance de la décision judiciaire prise dans l’affaire de la plainte de Mr Bellamy contre l’UFM, sa présidente et l’intervenante sociale qui avait accompagné son épouse.

L’Union des Femmes de Martinique a été condamnée à payer 10 000 euros de dommages et intérêts à Gilles Bellamy, 2 000 euros au titre de la participation aux frais d’avocat.

Nous attendons la copie de la décision et l’exposé des motifs pour plus d’informations. Nous nous réservons le droit de faire appel dans les délais impartis, de mener d’autres actions