« M. Letchimy, j’ai eu honte ! »

Vues : 207

Marie-Luce Penchard réagit suite au propos du député martiniquais Serge Letchimy à l’Assemblée Nationale.

La ministre en charge de l’Outre-mer déclare dans un communiqué que « les propos de M. Letchimy (…) sont purement et simplement inacceptables et relèvent de la provocation indécente, » et indique « comme ultramarine, aujourd’hui, (…) j’ai eu honte !

Elle « appelle l’ensemble des responsables politiques ultramarins, au-delà des clivages politiques, à condamner les propos de M. Letchimy. »

La Guadeloupéenne affiche clairement son soutien à son ministre de tutelle alors que ces compatriotes Victorin Lurel (PS), conseil régional et Jacques Gillot (divers gauche), conseil général, ont adressé une lettre ouverte au ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, pour lui indiquer qu’ils ne le recevraient pas lors de sa visite prévue en Guadeloupe la semaine prochaine.

 

Déclaration de Marie-Luce PECNHARD,
Ministre chargée de l’Outre-mer

« Les propos tenus par M. Letchimy aujourd’hui à l’Assemblée Nationale sont purement et simplement inacceptables et relèvent de la provocation indécente!

L’incident est grave, sans précédent à ma connaissance à l’Assemblée Nationale puisqu’on a vu une très grande majorité des parlementaires se lever avec les membres du gouvernement derrière le premier ministre et quitter l’hémicycle.

De quoi s’agit-il ? D’un côté, un ministre qui défend les valeurs de la République, qui dit qu’il préfère à toutes les autres la civilisation de la liberté, de l’égalité et du respect des identités et des personnes. Et de l’autre, M. Letchimy qui ne craint pas de parler de « Nazisme », qui ne craint pas de parler de « camp de concentration ».

Comme ultramarine, aujourd’hui, en prenant connaissance des propos outranciers de M. Letchimy, j’ai eu honte ! Comme l’a si bien expliqué le Premier Ministre dans un communiqué : « il est des comparaisons qui font honte à ceux qui les professent. »

J’appelle l’ensemble des responsables politiques ultramarins, au-delà des clivages politiques, à condamner les propos de M. Letchimy. »

Marie-Luce PENCHARD

Crédit photo : nouvelobs.com