Magnifique Miss France ! Projets, pubs, galas, médias et Laura Flessel qui l’admire.

Vues : 827

Bientôt six mois que la guyanaise Alicia Aylies assure son rôle de Miss France.

Si la jeune fille a eu des moments de doute, tout est balayé maintenant. Aujourd’hui, plus confiante, même loin de ses parents qui vivent en Guyane et en Martinique, c’est une grande fille qui apparaît dans les galas, qui signe seule des dédicaces, qui participe à des émissions de télévision.

Un vrai bijou Mademoiselle Alicia Aylies ! Une beauté qui paraît dans les magazines pour vanter avec élégance des accessoires de mode ou de luxe. Seulement elle a aussi d’autres atouts Alicia qui révèlent une jeune fille très engagée.

Ceux qui ne la connaissent pas, découvrent durant ce semestre, une Alicia Aylies sensible s’inquiètant du bien-être de ses concitoyens. (ci-dessous Alicia Aylies fête ses 19 ans, le 21 avril dernier au BAM Karaoké Box Richer (9ème arrondissement à paris),  avec ses copines et Sylvie Tellier, responsable des Miss France)

Celle qui a fondu en larmes, avant d’enfiler son écharpe et porter sa couronne de Miss France, le samedi 17 décembre à l’Arena de Montpellier devant plus de 8.000 personnes, a de nombreux rêves.

Déterminée et lucide, Alicia Aylies soutient des causes justes et caritatives.

L’occasion de lui trouver des affinités avec Laura Flessel que la nouvelle ministre des sports, d’origine guadeloupéenne a rencontré en région parisienne. Si, Alicia Aylies, Miss France et Laura Flessel, ancienne championne olympique d’escrime, ont en commun la volonté et l’envie de réussir, elles ont aussi toutes les deux le désir d’aider les jeunes en difficulté. C’était l’occasion de le démontrer pendant une journée «placée sous le signe du partage et de la générosité».

Aussi, deux jours avant la nomination de Laura Flessel comme ministre des sports, Alicia Aylies (Miss France 2017) et l’ancienne escrimeuse étaient invitées par l’association « Les Bonnes Fées »,  étaient réunies à Clichy pour une bonne cause.

Et, ce lundi 15 mai dans les Hauts-de-Sein, les deux femmes ont « croisé le fer » dans le but de promouvoir l’action de l’Association caritative « Les Bonnes Fées ». Avec le concours des Miss, l’objectif de cette association est de collecter des fonds  et les redistribuer ou d’intervenir dans des programmes spécifiques de réinsertion des jeunes grâce à la pratique du sport.

Sans se faire prier la jeune Alicia Aylies, qui vient de fêter ses 19 ans, a répondu positivement à l’appel de l’association « Les Bonnes Fées ». Car Miss France, Alicia Aylies est une aussi une sportive, connue dans les salles d’escrime qu’elle fréquente depuis ses 4 ans. Une carrière de professionnelle qui lui aura permis de remporter « plusieurs titres régionaux » en Martinique et en Guyane entre 13 et 14 ans rappelle le quotidien d’information Le Parisien.

Trois ans sans répétitions, aurait pu faire douter Alicia Aylies. Mais, c’était sans compter sur son aînée Laura Flessel : « C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas », la rassure l’ancienne championne d’escrime. La guadeloupéenne connaît le tempérament d’Alicia Aylies : « Alicia a un physique mais aussi une technique et un mental, souligne Laura Flessel. Et comme toute bonne escrimeuse, elle sait anticiper les coups bas. Ça lui a sûrement servi pour devenir Miss France ! » conclut la toute nouvelle ministre des sports nommée par le chef du gouvernement, Edouard Philippe.

Ce lundi 15 mai, à Clichy, Alicia a également présenté son projet caritatif « Au cœur de l’escrime » . Pour la jeune fille, il s’agit de mettre en place « le financement d’une saison pour deux athlètes de haut niveau Clémentine et Laurence pour leur permettre d’accéder au sommet dans les meilleures conditions ». Alicia est désormais leur marraine de cœur.

Courageuse avec un mental d’acier Alicia Aylies !

A l’Arena de Montpellier, samedi 17 décembre 2016, Alicia Aylies a concouru face à 30 candidates. A 18 ans, du haut de ses 1,78 mètres, la guyanaise a remporté le titre de Miss France prenant le rôle si convoité de la dernière Miss France, Iris Mittenaere. Le monde entier admirait ses yeux mouillés mais pétillants d’optimisme et de bonté.

Une pluie de cadeaux a récompensé la témérité de la nouvelle ambassadrice des français : une couronne (Julien d’Orcel), une voiture SUV 2008 (Peugeot), un vélo électrique (Peugeot), un Macbook Air (TV Mag), un iMac (TV Mag), un téléviseur, une ligne de bagages (Jump), cinq montres (Festina), deux robes de gala uniques, une robe de soirée (Gribha International), une gamme complète d’appareils de coiffure (Ghd).


Alicia Aylies a gagné un voyage pour deux personnes sur l’île de la Réunion (Air Austral), un séjour pour deux personnes en pension complète dans un hôtel 5 étoiles à la Réunion.
Depuis janvier,  un appartement parisien est mis à sa disposition pour l’année 2017.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Photos Capture magazineVSD/Facebook/Paris Match/Marko Liver/LesBonnesFées