Maître Gims aura la nationalité française, une promesse du Gouvernement

Vues : 874

A 29 ans, Maître Gims de son vrai nom Gandi Djuna, le rappeur africain, comme il se définit, a attendu 4 heures au Zénith à Paris, pour être sacré aux victoires de la musique vendredi soir. Avec son titre qui cartonne en ce moment « Sapés comme jamais » il a remporté le titre de la meilleure chanson originale. S’il a gagné ce prix haut la main, à la 31ème Victoire de la musique, il devra attendre un peu pour un autre titre, celui qui lui donnera la nationalité française.

Parce que le chanteur de Hip Hop qui vit depuis 27 ans en France, n’est toujours pas titularisé comme citoyen français. Une demande qu’il revendique depuis bien longtemps, il se confiait hier dans le quotidien le Parisien sur son enfance difficile : « Mes parents étaient des sans-papiers, j’ai grandi dans des squats jusqu’à l’âge de mes 18 ans ». Malgré la lourdeur des démarches et la lenteur de l’administration française, il n’a pas l’intention de baisser les bras. Il se dit, choqué et surpris des difficultés pour obtenir la nationalité en France, même en étant célèbre. Est-ce l’effet de la Victoire au zénith? Depuis, il a reçu un appel venant du « Gouvernement » pour régulariser sa demande, une opportunité qu’il va saisir, c’est certain.  Il l’a évoqué au journaliste Laurent Delahousse qui l’interrogeait dimanche sur France2, après sa victoire vendredi soir au Zénith de Paris.

En attendant, Maitre Gims, heureux des Victoires de la Musique 2016, à un nouvel Album prêt pour les bacs « Mon coeur avait raison ». Avec des millions de fans, il est une des vedettes apprèciés de la scène du hip hop.

Le jeune Congolais dont le tube « Sapés comme jamais » a été pastiché durant toute la saison du Carnaval aux Antilles, se produit le 30 Mars en Martinique au stade Pierre Gratiant. Maitre Gims sera le 1er Avril en Guyane à Matoury et le lendemain, le samedi 2 Avril au stade René-Serge Nabajoth aux Abymes en Guadeloupe.

Dorothée Audibert-Champenois


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés