Manifestation à Fort-de-France contre l’épandage aérien

Vues : 6

Ce samedi 23 février le « Collectif contre l’épandage aérien de pesticides et et l’empoisonnement des Martiniquais » invite la population à manifester. Les membres du collectif exigent l’arrêt immédiat de tout épandage de pesticides et la réparation des dommages causés par l’utilisation criminelle de la chlordécone.

Le Collectif a commencé son action, samedi dernier, par la distribution de tracts dans les rue de la cité foyalaise afin de sensibiliser le plus de monde possible et de rassembler un maximum de personnes pour la manifestation de samedi prochain, à Fort-de-France. « On ne peut pas jouer avec la santé des gens, au seul titre d’intérêts financiers catégoriels. La pollution a atteint un niveau inquiétant en Martinique et il est urgent de réagir »,  précise le collectif.

Le Collectif entend réagir à la troisième demande de dérogation que les planteurs ont déposée auprès du préfet, afin de poursuivre l’utilisation de l’épandage aérien. Le Collectif compte sur un nombre important de manifestants samedi prochain, afin de mettre la pression sur les épaules du préfet. Le dossier à d’ailleurs été transmis aux parlementaires et aux écologistes, au niveau national.

À l’heure où la ministre de l’Écologie, Delphine Batho, veut taxer les voitures les plus polluantes, autoriser une technique polluante, aérienne de surcroît, largement interdite ailleurs, peut paraître surprenant.

« Tous à la grande Manifestation du Samedi 23 Février 2013. Rendez-vous à 9h à la maison des Syndicats — à Fort-de-France, Martinique ».

Infoline : 0596 689 114 / 0696 092 724