Marcos Guedez : à 17 ans il fait le tour de Martinique en planche à voile en 14 heures et 35 minutes

Vues : 46

Trois jours seulement après sa participation à la Semaine Nautique Internationale de Schœlcher, le jeune Marcos Guedez, 17 ans a réalisé le Tour de Martinique en planche à voile non-stop ! Parti de l’Anse Madame à Schœlcher à 23h50 vendredi 20 février, il lui aura fallu 14h et 35 minutes seulement pour arriver au bout du défi qu’il s’est lancé !

DSC01235

10 ans d’histoire sur l’eau… et défi personnel avant tout !
Il y a 10 ans, à l’âge de 7, Marcos Guedez vivait les premiers instants de son histoire avec l’eau. C’est sans raison ni motivation particulière qu’en Septembre 2014 Marcos se met en tête de faire le tour de la Martinique en planche à voile non-stop. Il veut voir si il peut le faire et insiste auprès de Loïc son entraineur depuis 3 ans pour mettre son projet sur pied. Très vite soutenu par ses proches ainsi que par le Cercle Nautique de Schœlcher dont il est membre, Marcos s’engage dans préparation physique assidue et intense : rameur, musculation, course à pieds, longues séances sur l’eau. L’adolescent entraine son corps et son mental pour tenir une nuit et une demi-journée en mer. Il se rappelle alors que plus de 20 ans avant lui, d’autres comme Remi Villa ou Jean-Max de Chavigny l’ont fait avant lui…

LE TOUR DE MARTINIQUE EN PLANCHE.

Du vent, des algues, de la fatigue et du soutien !
Vendredi 20 février, à quelques heures de son départ, Marco pense au vent et aux gens qu’il ne veut pas décevoir. Il se rappelle les conseils de son entraineur, la collecte de 320€ réalisée pendant la semaine nautique de Schœlcher, les bidons d’essence qui ont été offerts pour les bateaux suiveurs… Et même si l’espace d’un court instant il se demande ce qu’il fait là, il prend la mer. A bord de ses bateaux suiveurs, Kévin Duféal bien connu pour ses performances en laser radial et Arnaud Mondésir, ancien véliplanchiste qui a fait le tour de Martinique en 5 étapes. « J’avais envie de partager mon expérience avec Marcos. D’être là pour l’aiguiller, lui dire quels endroits éviter, où trouver le bon vent, comment régler au mieux sa voile » explique Arnaud Mondésir. Un soutien dont Marcos est fort reconnaissant, notamment quand la fatigue, le manque de vent ou les algues sargasses l’ont ralenti, lui faisant perdre près d’une heure sur son objectif. Dans ces moments-là, Kévin, Arnaud et les autres étaient là pour encourager Marcos et lui donner la force nécessaire pour continuer. « Je voulais être là ! Je voulais être avec lui et lui dire qu’il pouvait le faire » raconte Kévin Duféal. Au final, soutenu et encouragé par tous tout au long de sa course, et après seulement 3 pauses, Marcos boucle son tour en 14 heures et 35 minutes !

LE TOUR DE MARTINIQUE EN PLANCHE.

« Je suis satisfait »
Sur la plage de l’anse Madame, la famille de Marco, ses amis, quelques membres du Cercle Nautique de Schœlcher et les amateurs de voile sont déjà là. Loïc l’entraineur est heureux « il la fait et il tient toujours debout » dit-il. Quand on lui demande ce qu’il ressent, c’est avec beaucoup d’humilité que le jeune homme répond « je suis satisfait ». Difficile de savoir s’il réalise la performance qu’il vient d’accomplir. « là, maintenant, j’ai envie d’écouter un peu de musique et de faire une partie de jeu vidéo » confie-t-il à Mathieu Mourès, président du Cercle Nautique de Schœlcher (CNS) qui explique ensuite qu’ « après 14h35 sur l’eau, Marcos est en fait en adolescent comme les autres, à ça près qu’il a réussi à fédérer une équipe autour de son projet, qu’il prouve que nos jeunes savent aller au bout de ce qu’ils commencent et sont capables d’exploit. »

D’autres challenges à suivre…
Avec la simplicité qu’on lui connait, Marcos n’a pour l’heure pas d’autres challenges en tête si ce n’est peut-être que le BAC dans quelques mois ! D’ici là, il est fort possible que Kévin Duféal, se lance lui aussi dans un tour de Martinique, en laser cette fois ! A suivre !

Photos : Cercle Nautique de Schoelcher