Mariages, Surf, Tournages, Concerts  : La Martinique est belle et fait rêver !

Vues : 5880

Ils viennent du monde entier pour découvrir la petite île caribéenne aux charmes contrastés entre volcan et plages, natures verdoyantes et côtes sous le vent (jadis des points d’embarquement des barils de rhum). Mais c’est surtout la beauté des immenses plages, ces joyaux de la Martinique, qui est recherchée par tous les visiteurs quand ils débarquent, sur l’île la plus prisée des Caraïbes.

Nombreux sont les amoureux qui viennent de tous les continents pour célébrer leurs fêtes nuptiales sur les plages baignées à l’Est par l’océan Atlantique et à l’Ouest par la mer des Caraïbes.

Martinique Surf Pro à Basse-Pointe, Reportage-Télé à Grand-Rivière (Journal de 13 heures de TF1), Noces au François, la Martinique offre ses plus beaux atours aux visiteurs ce mois de Mars 2018. Le tourisme a le vent poupe pour cette destination qui, avec ces nombreuses offres de détente et de loisirs, affiche de très bons chiffres de fréquentation. Les professionnels de la branche et le Comité du Tourisme ne peuvent que se réjouir.

« L’attractivité de la Martinique commence à être démontrée », soulignait Frantz Thodiard président du directoire de la Société Aéroport Aimé Césaire en 2017, et les chiffres confirment cette tendance.

Durant la haute saison 2016/2017, plus de 78 860 visiteurs ont été accueillis sur l’île. Croisièristes, plaisanciers, au total, entre le mois de novembre 2017 et mars 2017, plus de 800 000 touristes sont arrivés à la Martinique.

Malgré les récentes coulées de boue qui ont privé (quelques temps) les habitants de la distribution d’eau potable à Grand-Rivière, la commune située à l’extrême nord de la Martinique, juste en face de la Dominique, avec ses rues étroites et ses maisons en bord de mer, garde tout son charme. L’occasion pour l’équipe de TF1 (1ère chaine nationale française), le temps d’un reportage,  de suivre les riverains et les pêcheurs, dans ce coin calme et détendu de l’île.

Basse-Pointe, commune de naissance du grand poète Aimé Césaire, n’attire pas pour ses plages, pratiquement inexistantes mais les amateurs de surf peuvent se lancer dans les grosses vagues en face du port. Choses faites avec la compétition Martinique Surf pro, qui s’est tenue jusqu’au dimanche 24 mars, offrant un spectacle de toute beauté sur l’eau.

« Plage, soleil, nature verdoyante, température au beau fixe, accueil chaleureux des habitants, gastronomie copieuse …. Bienvenue vous êtes en Martinique. » Cette invitation, à profiter du climat et des belles plages qui s’étendent « à perte de vue » a fait mouche sur une enfant du Pays.

« Fière d’être martiniquaise ! ». Ingrid Jean-Baptiste vit aux Etats-Unis où avec sa mère, elle crée, il y a six ans, le Chelsea Film Festival de New York. Originaire de Martinique, la jeune femme, fiancée à un trader de Wall Street, saute de joie quand son futur mari, Michael Ruotolo, lui annonce qu’il souhaiterait lui passer la bague au doigt, dans la commune de naissance de sa grand-mère, Marie-Thérèse Joseph.

Le François, niché sur la côte atlantique, au centre de la Martinique, est la troisième plus grande commune de l’île. Ses immenses champs de cannes, ses bananeraies, ses Fonds Blancs, le Cap Est, la cuisine créole et française, les fleurs, les paysages, Martinique Surf Pro, Tartane pour le surf, trois jours de rêve pour les 50 invités de la martiniquaise. Un long week-end pour certains ou des vacances de 10 jours pour les plus chanceux débarqués des compagnies aériennes « la Norwegian et XL ».

Pas facile de faire des préparatifs à distance, commente la jeune femme qui avoue être heureuse et satisfaite après ces 3 longs mois d’organisation. Hébergée Au Cap Est Lagoon Resort & Spa, le dimanche 18 mars, sur la plage du Cap Est, les francisquains privilégiés ont assisté au mariage religieux de la martiniquaise.

« Tous les Américains ont adoré et personne ne connaissait l’île. Il y a tellement de choses à découvrir et tout le monde « était émerveillé ». Clin d’œil à la gastronomie locale avec le Chef du Cap Est, Vladimir Francois. Le chef en cuisine a collaboré avec des grands gastronomes français Alain Ducasse et Marc Veyrat.

Un très long week end nuptial qui donne l’occasion à Ingrid Jean-Baptiste Ruotolo (désormais) de promouvoir son île et de « faire la guide » touristique auprès de ses convives :
« Nous sommes allées à tous les restaurants de Sainte-Luce, et ils étaient tous fermés pendant l’heure de pause. Finalement, nous sommes toutes restées sur la plage de Grande Anse et ils ont réouvert le restaurant, spécialement, pour mes copines. J’enterrais ma vie de jeune fille ce jour-là ! ».

Épilogue heureux : Ce sera à Tartane pour la virée nuptiale, au célèbre French Coco.
Tartane qui prolonge la presqu’île de la Caravelle, encore un coin authentique de l’île qui allie authenticité et modernité. Ce petit village de pêcheur est rattaché à la ville de Trinité qui héberge la sous-préfecture de la Martinique.

Depuis vendredi 23 mars, la jeune antillaise est à New-York, mais pas pour très longtemps. Dès avril prochain, Ingrid Jean-Baptiste Ruotolo commence le tournage d’un court metrage « Goyave » de Bépé Neneb & Philippe Nijean, qui s’inspire des relations conflictuelles (pendant la crise de 2009), entre les békés (descendants des colons) et les habitants de la Région Martinique.

Du 18 au 21 octobre 2018, la jeune antillaise et sa mère accueilleront d’autres longs et courts-métrages, à la 6ème édition du Chelsea Film Festival de New York.

Vidéo : La Martinique, l’île la plus prisée dans la Caraïbe. La Martinique est belle ! Martinique is beautiful (Témoignages de jeunes américaines).

Tourist meeting

Tourist meeting

Publiée par Antillesboxmail – Dothy sur mardi 27 mars 2018

Propos recueillis par Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy

Quelques plages qui participent à la réputation « Île de rêve » de la Martinique :

Anse Noir : cette plage de sable volcanique se trouve à Anse d’Arlets. Elle est très connue pour son fond marin très riche, idéal pour pratiquer la plongée sous-marine.
Anse Dufour : elle est également située à Anse d’Arlets, il s’agit d’une plage de sable blanc. La mer y est très calme et idéale donc pour les enfants.
La Dizac : cette plage est située dans Le Diamant. Souvent agitée, elle est plutôt destinée aux amateurs des sports nautiques : surf et jet ski.
Anse l’Etang : cette agréable petite plage est située en Tartane. Elle est aménagée avec des douches et des tables de pique-nique. Plan d’eau souvent agité déconseillé pour les enfants.
Cap Macre : cette plage sauvage se trouve à Saint-Anne. Elle est idéale pour pratiquer la plongée en tuba.
Les Salines : c’est sans aucun doute l’une des plus belles plages de Saint-Anne. Sable blanc, mer limpide, cocotiers sur le bord de mer tout y est. Elle est aménagée en douches et petites tables.

www.martiniquetourisme.com
http://www.tourismefdf.com/

Images IJBR/Tuxboard/Carnet de Voyage/Voyage Carrefour Photo couverture : Henri Salomon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *