Marine Le Pen : A propos de sa venue en Martinique

Vues : 1721

Cela fait plus d’un an que le groupe «  Marine Déwo » s’est mis en place et s’est structuré pour dire sa totale opposition à la venue en Martinique des membres, proches ou sympathisants de la famille Le Pen. Il a mis des actions en place comme celle qui a fait échouer l’ opération baptisée Cocotier et qui prévoyait le déplacement aux Antilles de la présidente du FN en février 2015.

Autres manifestations hostiles au Front National, ces appels à la population à se rassembler à Fort de France sur la savane. Et il y a une autre invitation plus récente qui circule sur Facebook, un appel à la mobilisation « venez avec vos cocos » demain vendredi 16 décembre à 20 heures à l’aéroport Aimé Césaire.

Ce groupe « Marine Déwo » rappelle encore haut et fort dans une lettre ouverte cette fois, que sa motivation reste inchangée car il s’est dressé, se dresse et se dressera toujours contre le Front National.

Les responsables de « Marine Déwo » conclut leur lettre en interpellant le Front National : « membres de la dynastie le Pen, membres ou satellites du FN, nous n’êtes pas les bienvenus en Martinique, PA VINI »

Mais d’autres voix se sont élevées pour dire que le déplacement éventuel de Marine Le Pen est totalement légitime en Martinique et qu’elle doit pouvoir y venir si elle le souhaite, comme n’importe quel autre homme politique. C’est le cas de Juvénal Rémir. L’agriculteur martiniquais dit ne pas comprendre cet acharnement contre Marine Le Pen et affirme que les martiniquais veulent entendre et voir la présidente du F.N.

Effectivement, nous sommes en démocratie et est-ce que cela n’implique pas que tous les candidats ont le droit de venir faire campagne en Martinique, se demande cet autre observateur. Aux électeurs ensuite de choisir en leur âme et conscience dans l’isoloir le jour du scrutin.

La Présidente du Front National poursuit sa tournée politique des Outre-mer, après l’île de la Réunion et Mayotte, Marine Le Pen est attendue ce jeudi 15 décembre en Guyane. Là encore un comité hostile à sa présence sur le sol guyanais compte manifester.

En ce qui concerne les Antilles, sa visite est incertaine pour l’instant.

Karen Théodose / Photo à la Une : @Marine Le Pen à Saint-Denis de La Réunion