Martinique Cata Raid : Nicolas Gillet et Nicolas Poix remporte l’étape Prêcheur / Fort-de-France

Vues : 142

Victoire de l’étape Prêcheur Fort-de-France pour Nicolas Gillet et Nicolas Poix, mais Orion Martin et Charles Gate restent en tête du classement.

Mardi 23 janvier, le départ a été donné dans un vent très faible permettant à peine aux catamarans d’avancer puis le vent et peu à peu revenu, le long de la terre, ce qui a permis un gros démarrage de l’équipage toulonnais MARTIN/GATE, tandis que plus au large, les équipages Gillet/Poix et Boulogne/Boulogne restaient en retrait par manque de vent.

Cette partie de la course, sous le vent de la cote caraîbes a vu de nombreux changements de vent et de classement, avec en tête sur une bonne partie de ce parcours l’équipage CHAMPANHAC/DHALENNES, jusqu’à un regroupement des 9 premiers, qui avaientt lachés le reste de la flotte, Plusieurs leaders se sont succédés, dans un vent changeant…. Les frères Boulogne, sur une forte bascule de vent sous spi, ont même dessalé (chaviré) alors qu’ils venaient de prendre la tête. Peu après le vent se renforcait nettement et trois équipages ont pris les commandes: GFA Caraibes avec Nicolas GILLET/Nicolas POIX, Emmanuel et Vincent BOULOGNE, et Stéphane KIEFFER et Olivier LECOMTE, dans cet ordre à la marque devant Schoelcher. L’entrée de la baie de Fort de France se faisait au près, dans un vent de 20 noeuds avant l’arrivé d’un grain violent avec près de 30 noeuds et une forte pluie rendant la visibilité très faible.

Les premiers étaient déja sur un bord vers la bouée de la Pointe du Bout alors que les suivants subissaient ce grain dans une portion de louvoyage.

Au final, après une suberbe lutte, l’équipage local Nicolas Gillet et Nicolas Poix emporte cette manche, devant Emmanuel et Vincent Boulogne. En troisième position Orion Martin et Raphael GATE, auteurs d’une belle remontée, ne concède que 1min56, et garde donc la tête du classement général.

Classement général:

Emmanuel et vincent Boulogne se rapprochent donc du leader et ne sont plus qu’à 2min44, Benoit Champanhac er Hugo Dhalenne sont 3eme à 10min 32 devant GILLET/POIX à 18min20. l’équipage suisse Andréas LUTZ et Raymond Schlatter perdent 6 places et général et sont maintenant à 23 minutes des premiers

Ils ont dit:

Nicolas Gillet, Nicolas Poix:

Après le départ avec très peu de vent, c’était un peu effrayant de voir partir les premiers ayant tiré à terre, mais on a réussi à revenir peu à peu, et quand les 6 à 8 premiers bateaux se sont regroupés, on a réussi en tirant un bord à gauche à retrouver un bon vent les premiers, puis le vent est revenu plus fort, et on a encore tiré plusieurs fois à terre, pour essayer d’avoir moins de vagues. Mais on s’est dit qu’on pouvait gagner seulement 50 mètres avant l’arrivée, tellement Emmanuel et Vincent Boulogne étaient menaçants.

Olivier Lecomte/Stéphane Kieffer:

On avait déjà repris 10 minutes hier sur la manche, et là on reprend encore une vingtaine de minutes sur certains de nos adversaires, c’est bien, car on a perdu pas mal de temps le premier jour en cassant notre barre de liaison (qui relie les deux safrans entre eux) Cette course a été extrémement tactique; quand le vent est revenu, on a viré dans le refus (vent s’ecartant de l’axe en rallongeant la route) puis on est resté assez centré. On s’est fait passer quelques mètres avant l’arrivée par Orion et Charles (MARTIN/GATE) qui revenaient très fort.

Ailleurs sur le Web