« Martinique : La face cachée d’un paradis français » sur TMC ce mardi soir

Vues : 3654

Présenté par Carole Rousseau, le nouveau numéro de « 90′ Enquêtes », s’intéresse de près à la Martinique ce mardi soir à 20h55, sur TMC. « 90′ Enquête » nous livre son nouveau travail d’investigation et fait découvrir la Martinique sous un autre aspect, « loin du climat de vacances qui y est associé. »

Extrait vidéo :

Sommaire : « Martinique : La face cachée d’un paradis français »

La Perle des Antilles, une des destinations préférées des Français. Une petite île de 70km de long et 30km de large. Chaque année, plus de 700 000 touristes, majoritairement des Français, viennent se prélasser sur les rivages martiniquais. Car ce qui attire aux Antilles, ce sont les plages de sable blanc, la culture créole et la pratique du Français.

Pourtant derrière cette image de carte postale, l’île subit une profonde mutation. Hausse du chômage, insécurité, la crise de 2009 a laissé de profondes cicatrices dans la société martiniquaise. On estime que 50% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage… de cette situation découlent violence et trafics en tous genres… En 2013, le nombre des agressions en Martinique avoisinait avec celui de Marseille. Si les touristes ne voient que très peu cette réalité, habilement cachée par les professionnels du tourisme, certains en font parfois les frais.

Vols à l’arrachée, cambriolages, arnaques en tout genre, la situation économique pousse certains Martiniquais à tout tenter pour profiter de l’eldorado touristique.


2 commentaires :

  1. Guy CONDORIS

    ARRETONS CETTE PSYCHOSE DE LA MARTINIQUE PARADIS OU IL NE DOIT RIEN SE PASSER . NOUS SOMMES DANS LE MONDE AVEC TOUTES LES MUTATIONS QUE CELA COMPORTE ? DONC PAS A L ABRI DES TURPITUDES DE LA SOCIETE CE REPORTAGE N EST NI PLUS NI MOINS QUE DE LA PROPAGANDE ? FAITE LE AUSSI POUR TOULON ? NICE§ ST TROPEZ ET LES AUTRES VILLES BALNEAIRES HEXAGONALES OU SE RUENT LES TOURISTE EN TOUTS GENRES. CA SUFFIT DE DIABOLISER NOTRE ILE OU IL FAIT BON VIVRE ? VOUS NE L AUREZ PAS NOTRE ILE POUR EN FAIRE UN PETIT BAHAMAS . NIET

  2. blackhand

    C’est bizarre, est-ce une politique voulue en haut lieu ? Notre île est beaucoup moins violente que notre île sœur, les cabinets de docteur sont presque vide et pourtant nous avons un taux de zica important beaucoup plus que notre île sœur… Les crimes, la drogue et la délinquance routière sont monnaie courante en Guadeloupe et pourtant… Que nos politiques arrêtent de se chamailler, de se détruire et prennent cet attaque économique aux sérieux car demain sera trop tard

Les commentaires sont fermés