Martinique Surf Pro : La compétition monte d’un cran

Vues : 17

L’intégralité du troisième tour, à savoir 16 séries de 30 minutes, a été disputé ce jeudi 23 avril, pour la troisième journée du MARTINIQUE SURF PRO, l’unique étape caribéenne des World Surf League Qualification Series (QS) en 2015.

Ce stade de la compétition marquait l’entrée en lice des meilleurs surfeurs qui ont assuré le spectacle sur les vagues de Basse-Pointe qui n’ont cessé de se creuser. 32 compétiteurs de 12 nationalités différentes sont qualifiés pour un quatrième tour des plus prometteurs avec une houle encore plus consistante qui rentrera vendredi au nord-est de la Martinique. Rendez-vous demain matin dès 8h (heure locale).

Il y avait la qualité et la quantité ce jeudi sur le spot de Basse-Pointe. Pendant plus de huit heures, les 64 surfeurs qualifiés pour le troisième tour du MARTINIQUE SURF PRO se sont exprimés sur des vagues qui ont grossi tout au long de la journée. La première série a été lancée à 10h15 puis quinze autres ont suivi à un rythme effréné. Ce n’est qu’au coucher du soleil, à 18h30, que le spectacle s’est achevé. A l’occasion de ce troisième tour, les meilleurs surfeurs faisaient leur entrée dans la compétition quand d’autres – moins bien classés dans les QS – disputaient déjà leur deuxième ou troisième série depuis le début de l’épreuve mardi. Venu en nombre de Basse-Pointe et d’ailleurs, le public a pu observer à l’en! vi ces talentueux compétiteurs.

Plus que 32 surfeurs, la tension monte
Ce troisième jour a été très sélectif puisque la moitié des 64 surfeurs encore en compétition ce jeudi matin ont été éliminés. En effet, dans chacune des 16 séries, les deux surfeurs crédités des meilleurs scores se sont qualifiés et les deux autres ont été éliminés. Il ne reste donc plus que 32 compétiteurs : huit Brésiliens, cinq Américains, quatre Français (métropole et outremer), quatre Sud-Africains, trois Hawaïens, deux Japonais, un Vénézuélien, un Péruvien, un Argentin, un Espagnol, un Australien et un Barbadien. Les deux Martiniquais, Louca Jourdan et Jerry Shaefer, n’ont pas démérité mais ils ont tous deux terminé à la troisième place dans leurs heats respectifs. En revanche, on note la belle performance du Guadeloupéen Timothée Bisso et du surfeur venu de Saint Barthélémy, Dimitri Ouvre, qui ont tous deux décroché leur ticket pour le quatrième tour.

L’Hendayais Andy Criere et le Tahitien Steven Pierson sont les deux autres membres d’un contingent français qui compte désormais quatre surfeurs. Aujourd’hui, trois compétiteurs sont parvenus à passer la barre des 18 points : le Japonais Reo Inaba (18,77 points), l’Hawaïen Joshua Moniz (18,57 points) et le Sud-Africain Michael February (18,06 points). Plus les tours passent, plus le niveau grimpe et il y aura du beau monde demain pour le quatrième tour qui débutera peu après 8h (heure locale) dans des conditions qui s’annoncent excellentes. Il serait bien dommage de manquer ce quatrième jour du MARTINIQUE SURF PRO…

Ils ont dit
Andy Criere (France, 19 ans), deuxième de sa série du troisième tour avec 14,50 points :
« La série a été très serré et je me suis qualifié en réalisant un bon score dans la toute dernière minute. J’ai pris la deuxième place à un autre Français, Tom Cloarec, qui était un redoutable concurrent. Je ne connaissais pas du tout la Martinique, j’adore l’ambiance et les vagues ici. Demain le niveau va encore monter d’un cran mais je suis serein et je vais tout donner pour passer un tour de plus ! »

Louca Jourdan (Martinique, 21 ans), éliminé sur le fil dans sa série du troisième tour :
« J’aurais pu mieux faire et je suis assez déçu de ne pas passer au tour suivant. Mais je garderai un bon souvenir de ma participation au MARTINIQUE SURF PRO, à domicile. Le public martiniquais était présent et m’a bien soutenu. J’entendais les encouragements depuis la plage, c’était motivant. J’ai fait un bon score (7,37 points) mais il m’a manqué une deuxième bonne vague pour me qualifier. Au troisième tour le niveau commence à être vraiment élevé et il va encore augmenter demain. Dommage que je ne sois pas là… Mais je pourrai peut-être retenter ma chance l’année prochaine ! »

Evan Geiselman (Etats-Unis, 21 ans), deuxième de sa série du troisième tour avec 13,07 points :
« Les conditions sont superbes à Basse-Pointe. J’ai déjà hâte d’être à demain pour surfer des vagues encore plus grosses. C’est une belle opportunité pour moi de disputer un QS3000. Si je gagne ou même si j’arrive en finale ce sera vraiment intéressant pour progresser dans le classement des QS. J’espère que nous serons plusieurs Américains à aller loin dans la compétition. »

Michael February (Afrique du Sud, 21 ans), vainqueur de sa série du troisième tour avec 18,06 points :
« Je me sens vraiment bien, j’ai fait deux bons scores aujourd’hui (8,83 et 9,23 points). Je ne compte pas m’arrêter là car je suis en quête de points pour monter dans le classement des Qualifications Series. Le MARTINIQUE SURF PRO est un bel événement assez différent de ce que l’on voit d’habitude. On reçoit vraiment un bel accueil. »

Repères :
– Depuis mardi 21 avril, 106 surfeurs venus de cinq continents participent au premier MARTINIQUE SURF PRO sur le spot de Basse-Pointe, au nord-est de l’île. Cet événement inédit en Martinique est la seule épreuve caribéenne inscrite au circuit qualificatif du surf mondial en 2015. Le vainqueur empochera 3000 points dans les Qualification Series (QS).
– 32 surfeurs restent en compétition avant le quatrième tour qui débutera vendredi matin.
– 4 Français (métropole et outremer) sont qualifiés pour ce quatrième tour : l’Hendayais Andy Criere, le Guadeloupéen Timothée Bisso, le Tahitien Steven Pierson et Dimitri Ouvre, de Saint Barthélémy.

Les résultats du troisième tour du MARTINIQUE SURF PRO :
Heat 1: Francisco Bellorin (VEN) 12.67, Dimitri Ouvre (BLM) 12.66, Lucas Silveira (BRA) 11.67, Noah Schweizer (USA) 9.90
Heat 2: Michael February (ZAF) 18.06, Renato Galvao (BRA) 12.00, Adrien Toyon (FRA) 10.84, Manuel Selman (CHL) 10.14
Heat 3: Miguel Tudela (PER) 15.46, Alan Donato (BRA) 13.60, Matheus Navarro (BRA) 11.93, Tomas King (CRI) 7.74
Heat 4: Dylan Lightfoot (ZAF) 15.50, Evan Geiselman (USA) 13.07, Tristan Guilbaud (FRA) 6.07, Caina Barletta (BRA) 3.97
Heat 5: Luel Felipe (BRA) 13.80, Paulo Moura (BRA) 11.60, Kona Oliveira (HAW) 10.00, Halley Batista (BRA) 4.33
Heat 6: Reo Inaba (JPN) 18.77, Kiron Jabour (HAW) 14.83, Vicente Romero (ESP) 13.60, Taylor Clark (USA) 11.93
Heat 7: Leandro Usuna (ARG) 14.93, Griffin Colapinto (USA) 14.00, Brian Toth (PRI) 12.00, Yago Dora (BRA) 9.40
Heat 8: Thiago Guimaraes (BRA) 13.80, Michael Dunphy (USA) 12.93, Louca Jourdan (MTQ) 10.77, Weslley Dantas (BRA) 8.60
Heat 9: Ian Gouveia (BRA) 16.40, Andy Criere (FRA) 14.50, Tom Cloarec (FRA) 14.03, Jerry Schaefer (MTQ) 8.13
Heat 10: Hiroto Arai (JPN) 15.73, Ian Gentil (HAW) 15.30, Kaimana Jaquias (HAW) 15.06, Nelson Cloarec (FRA) 8.83
Heat 11: Hodei Collazo (EUK) 17.76, Cory Arrambide (USA) 16.20, Colt Ward (USA) 14.74, Nic Hdez (USA) 14.50
Heat 12: Thiago Camarao (BRA) 15.77, Timothee Bisso (GLP) 12.20, Paul Cesar Distinguin (FRA) 11.97, Slade Prestwich (ZAF) 6.74
Heat 13: Joshua Moniz (HAW) 18.57, Cooper Chapman (AUS) 15.50, Kilian Garland (USA) 15.06, Ulualoha Napeahi (HAW) 8.53
Heat 14: Jake Halstead (USA) 16.00, Steven Pierson (PYF) 13.73, Rafael Teixeira (BRA) 13.50, Tomas Tudela (PER) 6.83
Heat 15: Victor Bernardo (BRA) 14.07, Dale Staples (ZAF) 13.96, Derek Peters (USA) 13.93, Nomme Mignot (FRA) 7.57
Heat 16: Beyrick De Vries (ZAF) 16.07, Joshua Burke (BRB) 16.07, Matt Lewis Hewitt (NZL) 12.80, Imanol Yeregi (EUK) 10.46