Martinique Surf Pro : La finale c’est aujourd’hui !

Vues : 70

A l’issue de cette excellente journée ce vendredi, ils ne sont plus que quatre aujourd’hui en compétition dans le Martinique Surf Pro. En effet, les demi-finales et la finale seront extrêmement intéressantes, tant le niveau est homogène.

Contest site

Le site de Basse Pointe

L’enjeu sera de taille car le vainqueur de cet événement inédit en Martinique empochera 3000 points dans les Qualification Series (QS) et fera ainsi un bond au classement dans le circuit qualificatif du surf mondial. La première demi-finale débutera aux alentours de 10h. Suivront la deuxième demi-finale puis la grande finale qui déterminera le premier vainqueur du Martinique Surf Pro.

Cooper Chapman (AUS)

Cooper Chapman

A l’issue d’une superbe journée ce vendredi, ils ne sont plus que quatre en compétition dans le MARTINIQUE SURF PRO : le Péruvien Miguel Tudela (20 ans), le Sud-Africain Michael February (21 ans), l’Australien Cooper Chapman (20 ans) et l’Hawaïen Joshua Moniz (18 ans).

Miguel Tudela (PER)

Miguel Tudela

Programme prévisionnel du samedi 25 avril, dernier jour du MARTINIQUE SURF PRO :
9h30 : début des demi-finales et la grande finale du MARTINIQUE SURF PRO
17h : remise des prix / 20h gros concert Trace FM

Ce quatrième jour a été exceptionnel avec bon nombre d’excellents scores et des conditions que les spécialistes considèrent comme les meilleures rencontrées dans les Qualification Series (QS) en 2015. Ce samedi, les très relevées demi-finales puis la finale ne manqueront pas de suspens tant le niveau est homogène.

Des journées comme celle-ci sont rares dans les World Surf League Qualification Series (QS), le circuit qualificatif du surf mondial. Ce vendredi 24 avril à Basse-Pointe, les conditions étaient idylliques et les 32 surfeurs encore en lice dans le premier MARTINIQUE SURF PRO ont régalé le public à l’occasion des 4e et 5e tours, puis des quarts de finale. Miguel Tudela, Michael February, Cooper Chapman et Joshua Moniz ont dû batailler pour décrocher leur place dans le dernier carré. Demain, ces quatre excellents surfeurs vont s’affronter avec un même objectif : remporter l’unique épreuve caribéenne des QS en 2015. Les pronostics sur l’issue de cet événement organisé à Basse-Pointe sont hasardeux tant le niveau est homogène.

Du gros niveau dès le 4e tour
Les premières séries du 4e tour ont donné le ton vendredi matin. Pour preuve, le Sud-Africain Beyrick De Vries a décroché un 10 (la note parfaite), et a terminé son heat avec 19 points, soit le meilleur score depuis le début de la compétition mardi. Dans cette dernière série du quatrième tour, le Tahitien Steven Pierson ne s’est pas qualifié malgré un très bon score de 15,33 points. A l’issue de 8 séries de 30 minutes, 16 surfeurs se sont qualifiés pour le 5e tour, et 16 autres ont quitté la compétition en se promettant de revenir l’an prochain pour la deuxième édition du MARTINIQUE SURF PRO. Parmi eux les quatre derniers Français (métropole et outremer) : l’Hendayais Andy Crière, le Guadeloupéen Timothée Bisso, le Tahitien Steven Pierson et Dimitri Ouvre, venu de Saint Barthélémy, qui a lui aussi été éliminé malgré un joli score (15,20 points contre 15,46 points pour son concurrent direct le Sud-Africain Dylan Lighfoot).

Des vagues parfaites pour le surf de haut niveau.
Le 5e tour a opposé 16 surfeurs, répartis en quatre séries. Au fur et à mesure de la journée, le vent est tombé et les vagues sont devenues glassy, c’est-à-dire parfaitement lisses. Et pour ne rien gâcher, le soleil a refait surface pour le plus grand bonheur des surfeurs et des spectateurs venus les observer. Mis en confiance par leur qualification dans le 4e tour et désormais habitués à la droite de Basse-Pointe, les compétiteurs ont fait le spectacle. Les huit concurrents disputant les deux derniers heats de ce 5e tour ont tous dépassé les 14 points ! Les organisateurs avaient prévu de s’arrêter là pour cette quatrième journée. Mais ils ont finalement profité des superbes vagues pour lancer les quarts de final. « Les vagues étaient parfaites pour le surf de haut niveau : pas de vent, une longue houle de 1,50 rave ! rave; 2 mètres. Quand on bénéficie de telles conditions, on envoie ! », expliquent Nicolas Clémenté et Nicolas Ursulet de Martinique Surfing, organisateur de l’événement.

Nouveauté à partir des quarts de finale : les heats n’opposaient plus quatre surfeurs mais seulement deux. Dans le premier duel, le Péruvien Miguel Tudela (16,33 points) s’est imposé face à l’Hawaïen Jiron Jabour (13,37 points). Dans le deuxième quart, le Sud-Africain Michael February a été intraitable en obtenant un 10 (le deuxième de la journée) puis un 7,17. Le Vénézuélien Francisco Bellorin n’a pu que s’incliner. Extrêmement serré, le troisième duel a vu la victoire de l’Australien Cooper Chapman face au Brésilien Thiago Camarão (17,73 points contre 17,14 points). Le dernier à se qualifier a été l’Hawaïen Joshua Moniz, aux dépens du Sud-Africain Beyrick De Vries. Les quatre surfeurs éliminés en quarts ont tout de même gagné 1260 points chacun dans les Qualification Series. Demain, les demi-finalistes empocheront 1680 points, le finaliste 2250 points et le vainqueur 3000 points. Un pactole convoité pour lequel il va falloir tout donner. Rendez-vous demain samedi dès 9h30 pour la première demi-finale : Miguel Tudela contre Michael February. La deuxième demi opposera dans la foulée Cooper Chapman à Joshua Moniz.

Ils ont dit :

Michael February (Afrique du Sud, 21 ans), qualifié pour les demi-finales :
« C’est la première fois que j’atteins les demi-finales dans les QS. Je suis très satisfait de ma journée, surtout que j’ai obtenu un 10 en quart de finale. Le niveau ne cesse de monter dans ce MARTINIQUE SURF PRO et je suis très heureux de faire partie du dernier carré. Les vagues étaient magnifiques aujourd’hui, c’est tellement agréable de faire une compétition dans ces conditions ! »

Cooper Chapman (Australie, 20 ans), qualifié pour les demi-finales :
« Les vagues étaient superbes aujourd’hui, parmi les meilleures que j’ai pu surfer en compétition. C’était une grande journée de surf. Cette journée été longue avec trois séries de 30 minutes à disputer. Je suis un peu fatigué mais je me sens bien. Je vais passer une bonne nuit pour être fin prêt pour ma demi-finale. »

Timothée Bisso (Guadeloupe, 18 ans), éliminé au quatrième tour :
« Il y a vraiment un gros niveau sur cette compétition, ce quatrième tour était très relevé. Les qualifications se jouent souvent à pas grand-chose. La technique, on l’a tous, mais il faut surtout savoir choisir les meilleures vagues. Il y a aussi une part de chance… Je suis un débutant dans les QS et je garderai un bon souvenir du MARTINIQUE SURF PRO. Rien à dire sur la vague de Basse-Pointe qui est une très bonne droite. Je reviendrai avec plaisir l’année prochaine sur cet événement bien organisé. Un super boulot est fait pour développer le surf martiniquais. »

Repères :
– 106 surfeurs venus de cinq continents ont participé au premier MARTINIQUE SURF PRO, organisé depuis le 21 avril sur le spot de Basse-Pointe, au nord-est de l’île. Cet événement inédit en Martinique est la seule épreuve caribéenne inscrite au circuit qualificatif du surf mondial en 2015. Le vainqueur empochera 3000 points dans les Qualification Series (QS).
– 4 surfeurs restent en compétition avant les demi-finales puis la finale qui se disputeront demain samedi.
– 4 Français (métropole et outremer) étaient parvenus à atteindre le quatrième tour : l’Hendayais Andy Crière, le Guadeloupéen Timothée Bisso, le Tahitien Steven Pierson et Dimitri Ouvre, de Saint Barthélémy. Tous ont été éliminés ce vendredi.

Crédit photo : WSL Poullenot


1 commentaires :

  1. gilles

    vous avez assurés comme des dieux!!!!! vous les organis,, les sponsoris,, les politiquiss,,,! MERCI pour nous, MERCI pour BASSE-POINTE !!!!!!!!!! ITS GREAT ,

Les commentaires sont fermés