Martinique Surf Pro : Une opportunité touristique qui montre l’exemple

Vues : 2352

C’est l’idée qui ressort des discours tenus par Marie-Thérèse Casimirius, maire de Basse-Pointe et Karine Mousseau, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme (CMT). Les deux élues sont sur la même longueur d’onde, elles soutiennent cet événement. Pour rappel le Martinique Surf Pro 2016 se tiendra du 17 au 24 sur le spot de la ville de Basse-Pointe.

Martinique-Surf-Pro-2016-Annonce-evenement-PBK-019

Lors de la première conférence de presse de l’évènement qui s’est tenue le 25 février à L’Institut Martiniquais du Sport, Marie-Thérèse Casimirius, la maire de Basse-Pointe, a déclaré :

Cet événement est une bonne chose pour la commune de Basse-Pointe. Il faut donner de la dimension à cette manifestation, c’est l’occasion de faire découvrir au monde cette partie de la Martinique. Le Martinique Surf Pro permet de développer l’attractivité économique de Basse-Pointe, mais également des autres communes du Nord de l’île.

Karine Mousseau, présidente du CMT continue sur la même lancée : « C’est la deuxième fois que le CMT vous (Martinique Surfing, organisateur de l’événement) accompagne. Le Martinique Surf Pro permet de connaître la Martinique comme une destination de nautisme, ce qui permet de viser un nouveau type de touristes ».

En effet la politique du CMT est de faire du tourisme innovant en Martinique, pour développer l’offre. Sans pour autant délaisser le tourisme balnéaire. La présidente du CMT, insiste sur le fait que le nautisme est une des nouvelles facettes que compte la Martinique.

Nous cherchons des manifestations qui rayonnent à l’international, l’intérêt est que l’on voit la Martinique même en étant très loin et qu’on ait envie d’y revenir pour des manifestations comme le Martinique Surf Pro, car elles montrent les atouts de l’île. Nous avons de très belles vagues à Basse-Pointe et ailleurs. Nous croyons en la Martinique, destination surf et destination nautisme.

Pour l’occasion le Comité Martiniquais du Tourisme a mis à disposition des moyens materiels et logistiques pour aider à la promotion de l’événement. La présidente du CMT félicite encore « les deux Nicolas » (Nicolas Ursulet et Nicolas Clémenté de Martinique Surfing). Ils sont la preuve que « la jeunesse Martiniquaise est au combat et qu’elle est efficace ».

Le CMT a travaillé sur un plan de communication, car son rôle est de faire le lien avec les partenaires socio-professionnels du tourisme, les hôteliers qui accueillent les participants et les agences de voyage. Par la suite le CMT souhaite travailler dans les mois et les années à venir sur des propositions de séjours avec des événements. Des séjours couplés comme venir en Martinique pour une manifestation et rester une semaine sur l’île.

A.G


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés