Martinique Surf Pro : Une première journée intense

Vues : 410

La première journée du Martinique Surf Pro 2016 a été particulièrement intense, ce dimanche 17 avril à Basse-Pointe, devant un public venu en nombre admirer les prouesses de surfeurs internationaux de top niveau.

Martinique-Surf-Pro-2016-PBK-25

Pas moins de 24 séries, d’une durée de 25 minutes chacune, ont été disputées, ce qui a permis de boucler les deux premiers tours de l’épreuve. Ce soir, il ne reste plus que 96 surfeurs sur les 140 initialement en lice. Ce lundi, le niveau et la tension vont encore monter d’un cran avec l’entrée dans la compétition des meilleurs surfeurs, dans des conditions toujours favorables.

Martinique-Surf-Pro-2016-PBK-35

Montée en puissance ce matin (lundi 18 avril)

Pas de grasse matinée donc ce lundi puisque 24 séries devraient être au programme. La journée débutera donc tôt avec le lancement d’un troisième tour qui réunira 64 surfeurs (32 directement qualifiés et 32 autres issus du deuxième tour). Il est prévu de disputer l’intégralité de ce troisième tour, puis la moitié du quatrième. On entrera alors dans le vif du sujet puisque cet échelon de la compétition marque l’arrivée des 28 surfeurs les mieux classés dans les QS 2015. Aujourd’hui on verra notamment surfer les deux finalistes de l’année dernière, l’Hawaïen Joshua Moniz et le Sud-Africain Michael February. Mais aussi l’Américain Brett Simpson et le Brésilien Willian Cardoso, des anciens du Championship Tour (CT), l’élite du surf qui regroupe les 34 meilleurs mondiaux. Autant dire que le niveau va être très relevé. D’autres grandes têtes d’affiche arriveront mardi.

Suivez la compétition en direct :


Ils ont dit :

Brett Simpson (Etats-Unis, 31 ans, directement qualifié pour le quatrième tour) : « Il y a des petits jeunes qui surfent vraiment bien ! »
« Je viens en Martinique pour la première fois, et Basse-Pointe est un spot impressionnant. Je suis ici depuis trois jours. J’ai fait de belles sessions de surf et je me suis promené un peu pour découvrir l’ile. C’est un endroit agréable, les gens sont vraiment gentils. La compétition a bien commencé, les vagues sont bonnes. Cette épreuve des QS va être très relevée. La concurrence est rude, il y a des petits jeunes qui surfent vraiment bien ! »

Willian Cardoso (Brésil, 30 ans, directement qualifié pour le quatrième tour) : « Tous les concurrents qui ont participé au premier Martinique Surf Pro m’ont conseillé de venir cette année. »

« Je n’avais jamais mis les pieds en Martinique. Tous les concurrents qui ont participé au premier Martinique Surf Pro m’ont conseillé de venir cette année, car c’est un super endroit. J’ai surfé pour la première fois à Basse-Pointe aujourd’hui, et j’ai apprécié le spot. La mer est bleue et chaude, les vagues sont longues et puissantes. Je sais que la compétition va être compliquée mais je vais faire de mon mieux pour atteindre la finale. Ca va être génial ! »

Timothée Bisso (Guadeloupe, 19 ans, directement qualifié pour le quatrième tour) : « J’aborde le Martinique Surf Pro avec confiance grâce à mon bon début de saison. »
« Je suis content de revenir participer à un QS presque à la maison, dans les Antilles françaises. J’adore la vague de Basse-Pointe. J’aborde le Martinique Surf Pro avec confiance grâce à mon bon début de saison. J’ai notamment eu la chance de disputer une série contre Kelly Slater, une légende du surf, en Australie. Cela a été une grosse expérience pour moi. Le niveau du Martinique Surf Pro est sacrément élevé cette année avec la présence d’anciens surfeurs du Championship Tour comme Brett Simpson et d’autres qui participent à des QS 10,000, les compétitions les plus importantes du circuit qualificatif. »

Miguel Tudela (Pérou, 21 ans, directement qualifié pour le quatrième tour) : « J’étais en demi-finale l’an dernier, j’espère faire aussi bien, voire mieux ! »
« Je suis arrivé en demi-finale l’an dernier, un très beau résultat que j’espère égaler, voire améliorer ! Ce sera difficile car le niveau est encore meilleur. Je surfe bien actuellement et je me sens en forme. Quoi qu’il arrive, je suis heureux d’être à nouveau ici en Martinique, d’autant que les conditions sont encore très bonnes. »

Dimitri Ouvré (Saint Barthélémy, 24 ans, directement qualifié pour le troisième tour) : « Le Martinique Surf Pro est une étape incontournable pour moi »
« Il n’y a pas beaucoup de QS dans la Caraïbe et le Martinique Surf Pro est une étape incontournable pour moi. Nous profitons encore de superbes vagues cette année, on a de la chance, cela nous permet d’exprimer notre surf. En étant sur le Tour toute l’année on tombe parfois sur des conditions vraiment compliquées. Cette année j’ai remporté un QS 1,000 et terminé 2e d’un autre. On voyage beaucoup quand on participe aux QS et je suis arrivé un peu fatigué en Martinique. Mais je reprends de l’énergie « à la maison », je me sens bien ici. J’aime cette ambiance des îles, c’est magique. »

Consultez les résultats ici  / Photos Poullenot WSL