Maylys, sublime mannequin martiniquais, Star de la semaine de la Mode à Paris

Vues : 555

Elle court les podiums parisiens, brille sous les flash-lights des photographes, est maquillée par les plus grands, coiffée par les stars de la mode, la jeune martiniquaise, ne s’arrête plus, depuis l’ouverture de la saison des défilés de mode dans la capitale.

« Je vais être crevée à la fin de la Fashion Week, Pour le moment ça va mais à la fin de la Fashion Week, j’aurais besoin d’un break, c’est sûr » soupire Maylys, une jeune métisse antillaise née à Agen, dans le Sud-Ouest de la France.

Des mannequins, elle en rencontre tous les jours, ce sera Dilone, le mannequin porto-ricain qui a défilé pour Victoria Secret ou Noémie Grau, un mannequin français d’origine congolaise qui travaille à Londres. Des Miss France, des présentateurs vedettes de la télévision ou des artistes, le Top modèle martiniquais en saluent tous les soirs. (Ci-dessous avec le mannequin Keiera)

La jeune antillaise est au cœur de la Fashion Week. Le jour, elle est mannequin permanent dans un showroom où elle porte des créations susceptibles d’être achetées : «  Je porte les vêtements pour les acheteurs qui on des magasins et qui vont tout revendre dans leur magasin ».

De septembre à octobre, les défilés se succèdent, une période intense pour les mannequins qui enfilent des tenues différentes chaque soir. Nous avons suivi une jeune antillaise qui avec talent s’est fait une place dans le monde très sélect de la mode parisienne.

Après plusieurs défilés en marge de la Fashion Week de septembre, nous retrouvons Maylys Lheureux dans le 8ème arrondissement de Paris.

C’est à l’Atelier Renault situé sur la plus belle avenue du monde que le créateur Christophe Guillarmé présentait sa nouvelle collection Printemps-été 2018.

Ce mercredi 27 septembre 2017, de nombreuses célébrités ont participé à cet événement dont Delphine Wespiser Miss France 2013 (et Reine rouge dans Fort Boyard) Ci-dessous à gauche. L’alsacienne de 25 ans défilait avec les douze mannequins professionnels.

Pour animer son défilé, le couturier Christophe Guillarmé s’est entouré de Laurence Roustandjee.  L’animatrice de M6, originaire de l’île de la Réunion fut la guest star de la troisième soirée de défilé, pour la saison de Prêt-à-Porter 2017-2018.

Christophe Guillarmé, styliste de Surya Bonaly et créateur du parfum « Le Tapis Rouge », a dévoilé, « Norma Jeane  », sa collection Printemps/été 2018 à l’Atelier Renault, en plein cœur des Champs Elysées à Paris. Parmi ses mannequins, la martiniquaise Maylys Lheureux.

En compagnie de Keiera mannequin de la Guyane anglaise et de trois autres métisses, la jeune antillaise a défilé durant une heure en présence de nombreux mannequins invités au défilé du couturier.

A l’Atelier Renault, la vitrine internationale du Groupe Renault, le mannequin français Noémie Grau était dans l’assistance, Julie Piétri et Nicoletta mais aussi la chanteuse martiniquaise, Louisy Joseph, la gagnante à Paris du premier Pop Star.

Louisy Joseph est connue du public antillais et métropolitain. De son vrai nom Lydie Louisy-Joseph, la chanteuse, née dans la banlieue de Lyon (Sud-Est de la France), était membre du Girlsband L5 de 2001 à 2006. Avec le groupe, Louisy Joseph originaire de Martinique a gagné le disque de platine à la sortie de leur deuxième album « Retiens moi » avant de se lancer dans une carrière en solo.

Entre les fidèles du couturier Christophe Guillarmé, on verra dans la salle et sur le tapis rouge, Aurélie Konaté, l’ex-star-académicienne posait dans une robe rouge et noir, et sublimesur le red carpet, l’ancienne présentatrice de M6, Séverine Ferrer,  Sophie Thalmann (Miss France 1998) et Corinne Coman, l’ancienne Miss Guadeloupe, devenue Miss France en 2003. Elle pose ci-dessous avec Delphine Wespiser Miss France 2013.

Le même soir, le mannequin antillais Maylys assistait dans une aile du Palais de Chaillot au showroom de la marque Kenzo puis à leur After show.

Le lendemain, jeudi 28 septembre, elle était à la soirée spéciale Fashion Week de l’Institut de beauté Ncolors au 5 rue Littré dans le sixième arrondissement.

Nous la quittons au store showroom Polly King où elle continue son travail de mannequin jusqu’à la fin de son contrat mardi prochain au quartier général  situé au 71 rue de la Fontaine au Roi.

Mardi 3 octobre, ce sera également la fin de la semaine de la Fashion Week de Paris qui a commencé lundi 25 septembre 2017.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images et infos ML


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *