Meguy Esaïe, sensuelle, talentueuse, ses secrets, sa foi et son tube « A Tes Côtés »

Vues : 461

« Ce n’est pas parce que j’ai les yeux pleins de larmes que je m’éloigne de toi. »

Meguy Isaïe cartonne, elle fait le tour de la presse ultramarine et son nouveau single s’épuise vite des bacs mais cette jeune femme qui prompte à répondre à toutes les questions dans les médias, Meguy esaïe, à la voix pleine de vie, enthousiaste et appétissante garde ses secrets.

Meguy Esaïe est antillaise, un peu de Martinique, un peu de Guadeloupe et des racines vietnamiennes font de la jeune femme une caribéenne riche de nombreux apports culturels. A Paris, dimanche 4 février, avec des musiciens antillais, la jeune femme a épaté le public venu nombreux au Salon de la Gastronomie des Outre-mer, en interprétant des chansons traditionnelles jouées à l’origine par de grandes chanteuses martiniquaises et guadeloupéennes. Un succès sur scène pour les milliers de visiteurs qui reprenaient ensemble avec Meguy Esaïe, le répertoire musical antillais.

C’était l’occasion de savoir qui était vraiment cette sensuelle interprète et compositrice qui s’installe durablement dans les hits avec son nouveau tube, qu’elle prend le temps de nous faire connaître.

Les tendances musicales mais surtout le zouk, compas, biguine, mazurka ou salsa, Meguy Esaïe les connait depuis sa tendre enfance. Son père un DJ notoirement connu aux Antilles et en métropole, l’emmenait dans les soirées, les événements et les ambiances associatives qu’il animait.

Meguy Esaïe est née en Guadeloupe. Jusqu’à l’âge de 3 ans la fillette baigne totalement dans l’univers antillais avec sa grand-mère qu’elle adore. Puis, la petite Meguy est à Paris et avec son père plongé dans le mix et les platines. L’enfant voyage, Martinique, Guadeloupe et métropole, toujours dans les pas de son père qui pendant des années ne lâchent ni ses énormes caisses de vinyles, ni le Gwo Ka, ni sa musique traditionnelle.

Un papa DJ qui trouvait du temps, en dehors de son travail, pour nourrir sa culture et développer son goût pour la musique, une passion qu’il a transmise à sa fille, aujourd’hui une jeune femme suivie par plus de 12 000 followers sur les réseaux sociaux.

Bérêt noir et tenue sexy à souhait, Meguy Esaïe est en compagnie de Kevin, son manager, elle est rejointe ce dimanche 4 février, par Miss Martinique, Laure-Anaïs Abidal. Nous sommes au Salon de la Gastronomie des Outre-Mer et de la Francophonie au Palais des Exposition situé à la Porte de Versailles. Megguy Esaïe, invitée personnellement par Babette de Rozières attend au pied du podium géré par Manu.

La jeune Meguy doit « performer » quelques heures avant la remise du Trophée Babette. La chanteuse est au Hall 5 à la Porte de Versailles. Nous l’interrogeons sur sa carrière musicale, elle raconte avec sa volupté naturelle  : « Quand j’étais avec mon père qui était souvent sollicité comme Dj la nuit, il avait coutume de m’emmener avec lui, je dansais, je chantais, j’animais. J’étais enfant mais j’ai pris goût à la scène dès cette époque-là ».

Sensuelle, voluptueuse et discrète, elle nous livre vite et avec gourmandise son hymne à la vie, à la joie. Meguy Esaïe admire le parcours de Babette de Rozières, qu’elle voit « comme une femme forte, une caribéenne qui donne un regard positif sur la femme noire ». Elle pleure, elle rit et rassure : « Même si on des échecs dans la vie, on ne dot pas s’éloigner de Dieu ». Son look, elle le résume ainsi : «  Je change souvent, je suis inspirée par les Cultures du Monde.»  (Ci-dessous avec son attachée de presse, Rebecca Valentine Marival)

Depuis janvier dernier, Meguy a une grosse activité médiatique, on l’a vue à FranceÔ la radio avec son attachée de presse, Rebecca Valentine Marival, à Om5TV, interrogée par l’animateur Omer, reçue à Tropique FM dans l’émission de Ludivine, une animatrice vedette de TMPM chez Cyril Hanouna, on a écouté Meguy sur MFM Tv. Elle nous explique pourquoi : « Je viens de sortir un nouveau titre, que vous entendez en ce moment à la radio. Ce titre je l’ai mis en avant, c’est « A Tes Côtés ». Avec cette chanson, j’essaie d’apporter un message d’amour en créole ».

Ecoutez Meguy qui nous en dit plus au micro de Dorothée Audibert-Champenois au Palais des exposition, Porte de Versailles à Paris :

Meguy est invitée par la presse ultramarine OM5TV, questionnée par l’animateur Omer

Le clip de son dernier titre :  « A Tes Côtés »

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy


Images et Vidéos C’news Actus Dothy

Ailleurs sur le Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *