Mélanie Flériag ou l’Art du Body Painting

Vues : 296

1

Le Body Painting : tout un art
Le body-painting, ou peinture corporelle, est une des premières formes d’expression plastique utilisées par nos ancêtres. À l’aube de l’humanité, nos ancêtres découvrent la terre colorée, le charbon de bois, la craie, le jus des baies colorées, le sang des animaux et bien d’autres couleurs qui servent peut-être à impressionner l’ennemi, … L’homme applique ainsi des pigments sur son corps pour affirmer son identité, … La peinture corporelle ressurgit en Occident à l’époque contemporaine et devient objet de création.

Art éphémère, le peintre crée une œuvre picturale sur son modèle.
Plusieurs festivals lui sont consacrés. Ici, en Martinique, de jeunes talents consacrent de leur temps et de leur énergie à cet art; c’est le cas notamment de Mélanie Flériag, jeune esthéticienne de 24 ans. Du temps et de l’énergie, il en faut, selon Mélanie, car pas moins de 4h sont nécessaires pour préparer une personne, suivant ce que l’on souhaite peindre.

 4

Mélanie a baigné dans l’esthétique, même si à un moment, notons-le tout de même, elle a souhaité devenir thanatopracteur; une idée qu’elle mettra vite aux archives car déçue du comportement de certains de ses interlocuteurs.

11

Toute petite, Mélanie suivait partout sa maman, Josèphe, qui exerce depuis plus de 30 ans déjà. Rouspétant parfois à cause du temps que cela pouvait prendre, elle ne pouvait s’empêcher d’admirer le travail appliqué de sa mère et de s’en inspirer. C’est donc tout naturellement que Mélanie va se rediriger vers l’esthétique et, c’est lors d’un stage en 2011, chez « Bonnie Esthétique », qu’elle va véritablement développer son goût pour le body painting, encouragée par la responsable du salon qui n’hésitera pas à lui confier des pinceaux pour qu’elle s’exprime.
Après une formation, elle obtiendra son diplôme, en 2013, et, toujours épaulée par sa maman, va participer à plusieurs shows, notamment sur le Malécon, à la ferme Perrine ou tout récemment à la fête patronale de Rivière Salée.

7

Mélanie n’a pas peur du bénévolat, et, des projets, elle en a plein la tête, nous dit-elle, esquissant ce sourire dont elle n’est point avare.
Mélanie Flériag fait partie de ces jeunes qui en veulent et qui ne lâchent pas l’affaire.

Photos : DFS Photo