« Même après sa mort, Mandela participe a la réconciliation des peuples et des nations »

Vues : 11

poignee-de-main-barack-obama-raul-castro-1

Le geste est sans précédent entre les dirigeants de deux pays en froid depuis des décennies.

En effet, le président américain Barak Obama a serré la main de son homologue cubain Raul Castro en marge de l’hommage rendu ce mardi à Nelson Mandela à Soweto. Un moment fort, symbolique, inattendu, immortalisé par Reuters.

« Même après sa mort, Mandela participe a la réconciliation des peuples et des nations » … Un autre exemple ci-dessous : François Hollande et Nicolas Sarkozy, deux ennemis réunis par l’effet Nelson Mandela, lors de l’hommage ce mardi.

nicolas-sarkozy-francois-hollande-hommage-nelson-mandela

Barack Obama est ensuite monté à la tribune pour prononcer son discours, témoignant ainsi une nouvelle fois de sa volonté de se « rapprocher des ennemis des Etats-Unis » …

Anonymes, stars, chefs d’Etat dont François Hollande, des milliers de personnes ont assisté à l’hommage international à l’ancien président sud-africain, ce mardi, dans le stade Soccer City de Soweto.

Même sous la pluie, au total, 80.000 personnes dont une centaine de chefs d’état étaient présentes à cette cérémonie historique d’adieu à l’ancien président de l’Afrique du Sud, décédé jeudi soir à l’âge de 95 ans.

Véritable star de l’hommage international à Mandela, Barack Obama a été acclamé par la foule lors d’un discours très énergique. Le président américain a qualifié Nelson Mandela de « géant de l’Histoire ».

Photo 2 : Peter Dejong/AP/SIPA

Ailleurs sur le Web