Menace de grève des stations dans les 3 départements : Martinique, Guadeloupe et Guyane



Publié dans : #  Actualites, Infos, Politiques

essence

[Mise à jour le 09 décembre 2013]

Les gérants des stations-service annoncent une première grève de 24h demain. Ce mardi 10 décembre toutes les stations de Martinique, Guadeloupe et Guyane seront fermées. Une grève d’une journée, potentiellement reconductible si l’appel des gérants n’est pas entendu. Les gérants réclament une concertation réelle concernant le décret Lurel, qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2014.

Les automobilistes ont bien entendu cette annonce de grève et les files d’attentes se forment déjà dans les stations en Martinique.

[Mise à jour le 07 décembre 2013]

Si le ministre des Outre-mers ne poursuit pas la concertation sur son projet de régulation des prix des carburants, les gérants  fermeront leurs stations-service en Martinique, Guadeloupe et Guyane, avant le 15 décembre.

Le décret carburant soumis par le Ministre des Outre-mer Victorien Lurel qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2014 a été validé par la l’Autorité de la Concurrence ce lundi. Pour rappel, il prévoit la régularisation des tarifs des compagnies pétrolières jugées trop élevés, et la fixation des prix du carburant. Seulement voilà, de leur côté, les pétroliers envisagent sérieusement, si le décret est appliqué en l’état, l’automatisation de leurs pompes; mettant ainsi fortement en péril les métiers de gérants et pompistes.

Si Victorin Lurel refuse de poursuivre les négociations ou si aucun accord n’est trouvé avec le ministre, les grévistes menacent d’une grève  à partir du 15 décembre. Une grève illimitée qui pourrait être anticipée dans les 3 départements.

[Publié le 23 novembre 2013]

Une menace de grève des stations essence plane sur les 3 départements Martinique, Guadeloupe et Guyane. La raison est simple : la gérance des stations services et approvisionnement par les pétroliers suite à la future mise en application du décret relatif à la tarification des produits pétroliers en outre-mer au 1er janvier 2014.

Avec la révision de ces derniers et la réduction des marges des compagnies pétrolières, ce seront désormais aux pétroliers de prendre en charge la distribution de carburant et les stations services subiraient une automatisation de leur pompe, anéantissant radicalement la gérance des stations et le métier de pompiste chez nous.

Sylvie Désert, la présidente du groupement des gérants de stations-services de Guyane déplore que les négociations ne trouvent pas bon interlocuteur auprès de la Préfecture, non habilité à prendre en considération les doléances des gérants, en lieu et place du ministre Lurel. La réunion du 21 novembre dernier entre la SARA, la Préfecture de Guyane, et les gérants de station s’étant soldée par un échec, elle affirme par ailleurs que si, d’ici le 15 décembre, le décret n’est pas retiré en vue de discussions avec les acteurs concernés, les stations de Martinique, Guadeloupe et Guyane seront fermées.




Commentaires sur le Site

Laisser un commentaire

 
Recherche personnalisée