Meurtre de Jean-Michel Théramène à Sainte-Marie : Une reconstitution pour comprendre

Vues : 2676

Plusieurs représentants de la justice dont des gendarmes, enquêteurs et magistrats sont regroupés sur la place Clarissa Jean-Philippe à Sainte-Marie depuis quelques minutes en ce mardi 19 juin. Une reconstitution était effectivement prévue à 17 heures. C’est ce même lieu qui a été le théâtre d’un drame qui a bouleversé et scandalisé toute la Martinique il y a bientôt un an et demi.

Vers deux heures 30 du matin de ce samedi matin 25 mars 2017, un individu se présente au snack situé sur cette place. Le gérant Jean-Michel Théramène est en train de fermer son commerce. L’auteur présumé des faits qui arrive à bord d’un scooter lui demande de lui servir quelque chose à manger. Le responsable du snack qui avait déjà fermé boutique lui explique qu’il a déjà tout rangé et que ce n’est pas possible. Le client mécontent tire alors sur le gérant à bout portant et l’atteint au niveau du cœur avant de prendre la fuite. La victime blessée mortellement s’écroule.

Les pompiers n’ont rien pu faire pour ranimer le malheureux.
La victime, âgé d’une quarantaine d’années, était bien connue des riverains. Il était chauffeur de taxi également.

La brigade criminelle s’était rapidement rendue sur les lieux pour y disposer un important dispositif de sécurité. C’est la section de recherches de Fort de France qui avait dirigé les investigations au tout début de l’enquête.

Le 27 mars un jeune de 29 ans avait été mis en examen et placé en détention provisoire dans l’affaire du meurtre de Jean-Michel Théramène. Même s’il reconnaissait les faits qui lui étaient reprochés, il a avancé la thèse du tir accidentel.