Michele Henderson, une perle caribéenne

Vues : 5

DSC_7834

Après Ophélia avec « Aie Domininique » voici la relève, sous le nom de Michele Henderson. Si vous ne la connaissez pas encore c’est le moment d’y remédier, car Michele, prononcé Meekel, devient l’une des voix féminines les plus talentueuses de la caraïbe. Originaire de la Dominique, elle est une figure poignante de la scène musicale de son île, qui ne cesse de la récompenser.

En effet, elle reçoit en Dominique le « Fame Award » en tant que « meilleure artiste féminine 1997 » et également la récompense « Auguste Etienne » de la Division de la jeunesse pour ses accomplissements.

Depuis, Michele participe à l’enregistrement de nombreux albums en Dominique et l’on peut d’ailleurs entendre sa voix dans la plupart des morceaux de Calypso du Carnaval.

Auteur-compositeur-interprète, Michele excelle dans tous les domaines: zouk, cadence lypso, compa reggae r&b, soul et jazz, ce qui lui valu quelques apparitions dans les médias internationaux, notamment BET Jazz.

Ce gout de tous les styles musicaux la conduit à son 5 ème album intitulé « Sa Kai », qui rend hommage à la musique créole. « Sa Kai » a reçu un bel accueil auprès du public, et a produit 2 tubes à ce jour, « Pani Pawol et Pou tout ma vie ».

Michele est actuellement en tourné, après des prestations à Curaçao, à Columbia, à la Martinique (16ème édition du chant des sirènes) et bien d’autres pays.

Installée dans son île natale, elle concilie vie professionnelle et vie familiale.

C’est avec impatience et enthousiasme qu’elle attend d’enflammer la scène de la 13ème édition du festival mondial de musique créole de la Dominique en Octobre 2009.

Soyez au rendez-vous!

Pour voir le programme du festival de la Dominique 2009 cliquez sur ce lien:

http://www.people-bokay.com/2009/08/28/la-13eme-edition-du-festival-musique-creole-de-la-dominique/

L’album Sa Kaï

Michele Henderson.3

www.michelehenderson.com

www.myspace.com/michelehendersonstar

michelehendersoninc@gmail.com

Le clip Pani Pawol


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés