Mickael Leton : « Le combat ne fait que commencer ! »

Vues : 203

Le coup de gueule de Mikael Leton, Dj et organisateur de soirées et manifestations privées en Martinique a fait un buzz inattendu sur les réseaux. Publié hier, en quelques heures son post  a été relayé sur Twitter, Facebook … par des milliers d’internautes et qualifié de « buzz du jour ». Il dénonce le manque d’espace d’expression sur l’île réservé aux artistes et organisateurs d’évènements, ainsi que le silence des élus face au problème.

Michael Léton n’en est pas à ses début en matière de coup de gueule et le soutien de milliers de martiniquais n’est pas surprenant. Depuis hier soir on a vu apparaître des commentaires comme « Mick Let président » où encore « Votez Mick Let » … Un signe que les martiniquais souhaitent du renouveau dans le paysage politique.

La 1ère vice présidente du conseil régional, Catherine Conconne, lui apporte son soutien :

Oui Mick Let, tu as raison et je soutiens. Marre de ce pays où l’on ne peut plus s’amuser, où l’on ne peut plus faire la fête. On voudrait vraiment ramener ce pays au statut d’EHPAD géant. Comment les artistes peuvent- ils vivre de leur art puisqu’aujourd’hui on sait très bien que les CD ne se vendent pas ? Ce pays doit redevenir joyeux, gai, doit distraire nous-mêmes et nos visiteurs qui déclarent tous qu’en fait, on s’ennuie ici. Comment fixer notre jeunesse au pays, l’attirer pour revenir si….même le chant d’un coq devient insupportable. Ga sa…..moin aussi moin bon épi sa….. Vive la fête ! Tu as tout mon soutien, toi et tous les artistes qui fonctionnent avec toi et qui ont le droit de vivre de leur art.

Concernant son coup de gueule voici ses projets :

Je vois que tout le monde est sensibilisé par mon coup de gueule.
On essaie de mettre en place un concert gratuit le mardi 25 Aout. Avec convocation de la presse. Tout le monde en blanc en mode pacifique.

19/20h30: Prise de parole d’artistes, d’organisateurs et de propriétaires de lieux.
20h30/01h00 animation dj + Prestation live.

Les pass gratuits sur une plateforme internet.
Je finalise le tout, je ne m’attendais pas à un tel buzz, mais cela me rassure, je me rends compte que les martiniquais sont conscients du problème.

Nous allons affiner une plateforme revendicative comme par exemple, plus de tolérance au carnaval, en Juillet-Aout, en fin d’année, les veilles de jours fériés…..etc
Voici mon projet, j’espère pouvoir le mener à bout.
Merci à tous, le combat ne fait que commencer, ce n’est pas mon combat, mais celui de tous les martiniquais.

Que tous ceux et toutes celles qui souhaitent se joindre à moi me contacte (Artistes, Prestataires…etc…)

Cordialement Mickael


9 commentaires :

  1. Dulas

    Quoi!! Catherine Conconne soutient le projet de M. Leton!??
    Elle est d’accord que trop « d’étrangers » sont à la tête d’institutions ici, qu’ils construisent des villas les pieds dans l’eau? Elle est d’accord quand il dit que les politiques « magouillent » dans un système quasi mafieux!??
    Oulalaaaa

    1. TiBanjo

      Où fait-elle mention d’un soutien aux amalgames de M. Leton ? Elle apporte uniquement son soutien sur le thème festif. M. Leton fait des raccourcis, un bon « manjé cochon » en mélangeant tout et n’importe quoi. Je n’apprécie guère la personne de Mme Conconne, mais je n’ai vu nulle part une faute de l’élue (qu’elle est toujours normalement) dans ses propos. Aucune référence au problème identitaire que connait la Martinique et son peuple, ainsi que tous les autres amalgames.

  2. Marc

    Ces mêmes politiques qui soutiennent Mickael aujourd’hui sont les mêmes qui s’empressaient de refuser ou de supprimer les animations organisées par les jeunes au centre ville… Ces animations qui regroupaient des jeunes et des moins jeunes de tous les horizons…. Et sans qu’il n’y ai jamais eu aucun débordement à déplorer… Souvenez vous d’un certain « Misik in d….. ». Alors s’associer à un buzz pour promouvoir son image… Pathétique !!!

  3. Jay

    Je COMPREND PAS ! An pa ka kompren an patate !
    Pani Ayen di bon mai sé La Fiesta zo lé fé ? Poutchi toute soirée pété ? pass sa ka kouté an bras et ni violenss tout koté pass mentalité’a sé jeune la gaté ! Zot pani ayen pou croire en l’avenir ! Et sé pa Faire la fete qui va regler le blem

  4. xyz

    Je pense que c’est le contraire.
    Les fêtes et le RMI permettent au gens d’oublier les vrais problèmes, avec le tour des yoles, le tour cycliste, etc…
    Mais ces fêtes s’inscrivent aussi dans une logique d’organisation de l’île et ça paraît peu important à certains qui n’arrivent déjà pas à gérer leur charge de travail.

  5. YannouX

    J’aimerais juste que toutes ces bonnes intentions soient mises au profit de causes plus nobles, faire la Fête pour oublier lol…vaste blague….après ta cuite ou tes supers souvenirs de soirées désolé les problèmes sont toujours là…que notre jeunesse réfléchissent c’est bien mais on a mieux à faire que se battre pour autoriser des fêtes…pour moi ce mouvement est comme les 2 pét…qui demandaient RSA et DJACKS….
    Après ça ne reste que mon avis……chacun fait ce qu’il veut de sa vie et projets….

  6. paco

    Il faudrait se pencher sur la question des nuisances sonores qui provoquent des maladies, la dépression…Comment concevoir qu’il est impossible de s’entendre parler chez soit sous prétexte que le voisin fait une fête. Ou que les murs tremblent et vibrent sous l’action des basses jusqu’à 4h00 du matin.
    Il est totalement irresponsable de réduire le refus des nuisances comme venant de « métros »; beaucoup de martiniquais en ont assez du bruit mais n’osent pas parler. Leton considère que les martiniquais aiment la fête et que les blancs veulent les empêcher de s’amuser. Il y a 100 fois plus de lieux d’amusement à Paris qu’en Martinique. Et les blancs de france s’amusent autant voir plus que les martiniquais. La différence c’est que la France dispose de lieux de spectacles et autres pour cela. Ici, chacun s’improvise entrepreneur de spectacle et créée sa boite de nuit dans son jardin et impose ses nuisances au voisinage.
    il y a des lois à respecter, sinon c’est l’anarchie. Ce coup de gueule de LETON est totalement irresponsable. Face à ces dérives tôt ou tard des personnes exaspérées par le bruit exprimeront leur ras le bol avec des armes.
    Pour conclure Mme CONCONNE adjointe au maire et OPJ doit faire respecter la loi et la tranquillité des personnes;

  7. blackhand

    Il ne faudrait pas oublier que la Martinique est une île touristique et que les touristes ne viennent pas dans l’île pour regarder le résidant (dans les livres on dit autochtones) dans le « coco zié ». Ils viennent pour s’amuser, faire la fête et ne pas se « péter la tête »… Quand sur l’ordre des forces de l’ordre les chars doivent quitter le circuit avant 18h30, quand les fêtes patronales doivent fermer avant 22 heures, il y a problème, quand les bars tenus par des antillais ont comme heure de fermeture 22h00 même les W.E et jours fériés et que d’autres bars tenus par des métros ont jusqu’à « pas d’heure » pour fermer alors là, il y a problème…

    1. Antiracism

      Blackhand,
      Peux tu donner un exemple précis (nom de lieu) de « bars tenus par des antillais » qui doivent fermer avant 22h et de « bars tenus par des métros » qui n’ont pas d’heure de fin ?

Les commentaires sont fermés