Mireille Darc : L’actrice française est décédée

Vues : 698

Mireille Darc est décédée ce lundi 28 août à l’âge de 79 ans. Elle avait été hospitalisée à Paris après plusieurs accidents cérébraux et était dans le coma depuis 3 jours.

Carrière
Mireille Aigroz monte à Paris, en 1959, et choisit le pseudonyme Darc par référence à Jeanne d’Arc et à « l’Arc, la rivière de son enfance ». Elle gagne sa vie pour payer ses cours de théâtre de Maurice Escande, en promenant une heure tous les jours le chien d’une comtesse, gardant des enfants, faisant des présentations de mode au Printemps, posant pour un peintre et des romans-photos5. Elle tient un petit rôle au théâtre où elle remplace au pied levé une comédienne malade avant de commencer sa carrière devant la caméra.

C’est la télévision qui la révèle grâce à La Grande Bretèche de Claude Barma en 1960 et à Hauteclaire de Jean Prat en 1961, où elle incarne le rôle féminin principal. Son premier rôle important au cinéma est Pouic-Pouic réalisé par Jean Girault en 1963, où elle joue le rôle de la fille de Léonard et Cynthia Monestier, incarnés par Louis de Funès et Jacqueline Maillan.

En 1964 et 1965, elle tourne Des pissenlits par la racine aux côtés de Michel Serrault et Louis de Funès ainsi que Galia de Georges Lautner. Elle y incarne une jeune femme libre, changeant d’amant comme il lui plait. Georges Lautner, avec qui elle tournera treize films, va faire d’elle une star avec notamment Les Barbouzes en 1964 pour lequel elle décroche son premier rôle principal et dans le rôle de madame Michalon dans Ne nous fâchons pas en 1966. (wikipédia)

A l’annonce de sa mort une internaute déclare : Cette actrice emblématique des années 1960 et 1970 avait une élégance et une classe incomparable. Elle avait choisi son pseudonyme en référence à Jeanne d’Arc et entendant l’appel des démunis et des malades, ses dernières réalisations leurs étaient destinés. Documentariste et photographe, elle était impliquée dans des associations caritatives, et a signé une série de documentaires sur des sujets de société, comme la prostitution ou les sans abris. Respect Pour une grande Dame !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *