Mise en place d’un dispositif financier innovant pour l’hôtellerie martiniquaise

Vues : 224

La Collectivité Territoriale de Martinique permet la mise en place d’un outil financier innovant et unique dans les outremers pour la mise à niveau et le développement de l’hôtellerie martiniquaise.

L’Assemblée de Martinique a voté en séance plénière du 19 juillet 2016 le principe d’une garantie à hauteur de 50 % du financement global d’un prêt de restructuration des dettes fiscales et sociales du secteur hôtelier en Martinique proposé par l’Agence Française de Développement ( AFD).

Ce prêt à long terme prévoit le remboursement des dettes à condition que celui-ci s’inscrive dans un projet de rénovation et de développement de la structure hôtelière concernée.

Le financement du projet de rénovation ou autre pour mieux répondre aux attentes de la clientèle et être plus compétitif sera couvert par des prêts à moyen et long terme octroyés par les banques de la place. Afin de sécuriser celles-ci et d’optimiser les chances de réussite de ces projets des dotations de la CTM et/ou de l’Europe pourront être mobilisées.

Cette décision intervient alors que la situation de l’hôtellerie est pour le moins problématique :

– le nombre de chambre d’hôtels a diminué de 42 % ces quinze dernières années. En 2014 nous recensions 2965 Chambres.

– les dettes fiscales et sociales des hôtels se situaient dans une fourchette de 20 à 25 M€ en fin 2015. Ce qui limite l’accès au crédit bancaire et aux aides publiques (La Collectivité- L’Etat – L’Europe) aux entreprises hôtelières pour investir et moderniser des sites relativement âgés.

La Présidente du Comité Martiniquais du Tourisme, Karine Mousseau, qui a fait de la relance du secteur hôtelier une de ses priorités, se réjouit de cette décision forte de l’Assemblée Territoriale pour la sauvegarde et le repositionnement qualitatif et compétitif de l’hôtellerie.

Le secteur hôtelier tient une place prioritaire et emblématique pour la promotion de la destination Martinique et de son économie touristique. Elle se consacre désormais à la mise en place opérationnelle de cet outil financier en coopération avec le Gouvernement et l’AFD, avec pour objectif une mise en œuvre effective au 1ertrimestre 2017.

Communiqué du CMT