Mise en circulation du nouveau billet de 50 € ce mardi 4 avril

Vues : 259

L’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) mettra en circulation le 4 avril le nouveau billet de 50 € de la série «Europe» en Martinique. La distribution auprès du grand public s’effectuera par l’intermédiaire des distributeurs automatiques de billets des établissements de crédit. Cette mise en circulation interviendra simultanément dans l’ensemble des 19 pays de la zone euro.

Le billet de 50 € est la coupure la plus utilisée au sein de l’Union européenne et dans les DOM. Premier imprimeur européen de billets en euros, la Banque de France imprimera au total 1 milliard de nouveaux billets, soit 15,5 % du total de l’Eurosystème.

Poursuite de l’innovation technologique

La « fenêtre portrait », innovation technologique dans le domaine de la fabrication des billets intégrée pour la 1re fois dans l’hologramme du nouveau billet de 20 €, a été reprise sur le nouveau billet de 50 €. Comme le billet de 5 € mis en circulation en 2013, celui de 10 € en 2014, et celui de 20 € en 2015, le quatrième billet de la nouvelle série « Europe » bénéficie d’un perfectionnement des signes de sécurité, garantissant une meilleure protection contre la contrefaçon. Ces signes de sécurité sont aisément vérifiables avec la méthode consistant à «toucher, regarder, incliner» le billet.

L’Eurosystème a choisi de placer un portrait d’Europe, personnage de la mythologie grecque qui a donné son nom à notre continent, dans le filigrane et l’hologramme de la nouvelle série de billets en euros. Un autre élément visible instantanément est le nombre émeraude, dont la couleur varie du vert émeraude au bleu profond, et produit un effet de lumière qui se déplace de haut en bas et de bas en haut lorsque le

billet est incliné. Par ailleurs, de petites lignes imprimées en relief sur les bordures gauche et droite du billet, permettent, notamment aux malvoyants, d’identifier sans difficulté le billet.

Plus vifs en couleur et intégrant ces nouveaux signes de sécurité, les nouveaux billets sont faciles à distinguer de leurs prédécesseurs, tout en conservant le graphisme et la couleur dominante par coupure de la première série. Les nouveaux billets coexisteront tout d’abord avec ceux de la première série. Ces derniers seront ensuite retirés peu à peu de la circulation avant de cesser d’avoir cours légal à titre définitif, à une date qui sera communiquée bien à l’avance. Les billets de la première série conserveront néanmoins leur valeur sans limites de temps et pourront être échangés aux guichets de l’IEDOM, de la Banque de France et dans les banques centrales nationales de l’Eurosystème.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *