Miss France 2017 : Ses rares confidences sur son père martiniquais

Vues : 5363

La nouvelle Miss France 2017 étale rarement sa vie privée dans la presse et sur les chaînes de télévision en métropole, une longue interview accordée à des confrères de la presse people, nous donne l’occasion de mieux connaître la sublime Miss Guyane 2016.

alicia-2

Le magazine Télé-Star reprend des confidences de la jeune femme d’un portrait que lui consacre le magazine Gala.

alicia-5

Dans une longue entrevue, Alicia Aylies se confie et avec délicatesse la jeune fille raconte les visites de Philippe, son père martiniquais qui la voyait très rarement (seulement une fois par an depuis « ses » dix ans). En cause, les prix des billets d’avion excessivement chers entre la Martinique (Antilles) et la Guyane française (région française d’Amérique du Sud).

20161218_000224

Même si le Samedi 17 décembre dernier, les deux parents étaient réunis à l’Arena de Montpellier pour assister au couronnement de leur fille, c’est sa mère Marie-Chantal,  monitrice d’une auto-école, qui a élevée seule Alicia.

20161217_221922

Fille unique, Alicia est née à Fort-de-France mais très tôt elle découvre la Guyane, sa mère ayant l’occasion de s’y rendre régulièrement, elles s’installent toutes les deux sur ce territoire français d’Amérique du Sud.

miss-france-2017-ouv-1

Dans Gala, quelques minutes après le concours de beauté,

20161218_001217

La maman courage, fière de sa fille, soufflait au journaliste du magazine  : « Alicia à 18 ans, mais je lui fais confiance. Elle sait ce qu’elle veut, elle sait où elle va, elle est entière. Je sais aussi qu’elle est très bien entourée dans cette nouvelle aventure ».

Newly elected Miss France 2017 Alicia Aylies (C) poses with the crown, next to Miss France Society President and Miss France 2002 Sylvie Tellier (L) and Miss France 2016 Iris Mittenaere (R) after winning the Miss France 2017 beauty contest on December 17, 2016 in Montpellier. / AFP PHOTO / Pascal GUYOT

Alicia Aylies, la quatre-vingt septième miss France, en attendant de reprendre ses études de juriste à l’Université de Guyane, s’est installée en France pour vivre une année 2017 pleine de promesses.

Dorothée Audibert-Champenois/Fbook C’news Actus Dothy
PhotosTF1/Capture écran C’news Actus Dothy /SudOuest- Source Gala


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés