Miss Tinguette ou Miss à tout prix

Vues : 8

Trop de Miss tue la Miss serait-on tenté de dire depuis quelques temps, au vu des nombreuses élections qui fleurissent dans l’île.

De Miss National à Miss France, en passant Miss Beauté Noire ou Miss Martinique, les martiniquais ne savent plus à quelle miss se vouer, d’autant plus qu’une nouvelle élection voit le jour quasiment « tous les trois mois ».

La question que se posent nombre de nos compatriotes est « A quoi servent toutes ces élections et où mènent-elles exactement? ». La parole est aux responsables …

Que gagne t-on vraiment à être élue Miss X ou Miss Y? La Martinique et ses charmes sont-ils réellement représentés par ces ambassadrices et où les exportent-elles, si exportation il y a.

« Nous aimerions tout de même avoir ne serait-ce qu’un exemple de lieu, de spectacle ou même d’émission où l’une de nos ambassadrices aurait venté « notre beau pays », comme elles aiment à le répéter », s’exclame un internaute.

Force est de constater que les différents comités, à l’origine de ces élections, sont dirigés par les actuels ou ex membres de comités déjà en place. Certains, suite à un incident de parcours ou un désaccord avec les autres membres du comité auquel ils appartenaient, en forment un nouveau, reprenant quasiment le même nom, à une ou deux syllabes près.

La dernière élection en date, Miss Pays Martinique, provoque la polémique et suscite bon nombre de questions quant à ses objectifs et surtout concernant les critères de sélection des candidates. Quand bien même la taille ne serait pas un critère, la stupéfaction reste de mise quand on constate que certaines candidates ne mesurent pas plus de 161 cm. L’on se demande également pourquoi la 2nde Dauphine de l’élection Miss Martinique 2014 est candidate à Miss Pays Martinique, alors qu’elle porte encore son écharpe.

S’agirait-il de concourir pour être Miss à tout prix ou alors les règlements auraient-ils changé? That is the question!!!