Mister Ambassad’Or : les trois derniers candidats

Vues : 771

Ils sont au nombre de neuf, mais c’est par groupe de trois qu’ils seront présenté durant tout le week-end. Histoire d’en savoir un peu plus sur eux et que vous puissiez faire votre choix. L’élection aura lieu le 27 mai prochain à Paris.

Présente-toi en quelques mots.

Je m’appelle Augustin, j’ai 22 ans et je suis étudiant. Je suis plutôt une personne discrète et ouverte d’esprit, aimant passer du temps auprès de ses proches. J’aime partir à l’aventure, découvrir de nouvelles choses.

Qu’est-ce qui est le plus important dans ta vie?

Ma réussite, tant sur le plan scolaire que professionnel. J’estime que j’ai une chance inouïe de pouvoir faire des études qui me permettront par la suite à bâtir mon avenir.

Quels sont d’après toi, tes principaux défauts?

Ma timidité est un de mes plus grands défauts, j’ai du mal à aller au-devant des personnes et faire de nouvelles rencontres. Cependant, je reste accessible. Je suis une personne narcissique, en effet, je prête énormément attention à mon image.

Tes principales qualités?

Je suis une personne positive, je ne vois que le bon dans chaque situation. Je suis également une personne modeste, j’ai beaucoup de retenue et fais preuve de beaucoup de modération.

Quels sont tes loisirs?

J’aime cuisiner, inventer de nouveaux plats et découvrir de nouvelles saveurs. Je m’intéresse aussi à l’art culinaire d’autres cultures. Je suis un sportif, je pratique l’athlétisme depuis mon tout jeune âge.

Pourquoi t’es tu porté candidat?

J’ai toujours été attiré par le monde de la mode. Pour moi, participer à cette élection peut être un moyen de me faire repérer, mais également de m’aider à vaincre ma timidité en repoussant mes limites. Et, c’est aussi une occasion de rencontrer de nouvelles personnes et partager cette belle aventure avec elles.

 

Présente-toi en quelques mots.

Je m’appelle Aymeric, j’ai 20 ans et j’habite Aubervilliers. En ce moment, je suis en formation dans le domaine de la fibre.

Qu’est-ce qui est le plus important dans ta vie?

Ma passion c’est la musique et j’aimerais bien réussir dans ce domaine.

Quels sont d’après toi, tes principaux défauts?

Je suis une personne qui est impulsive, je fonce avant de réfléchir dans certains aspects de ma vie. Je suis, aussi, quelqu’un de nerveux.

Tes principales qualités?

J’apprends très vite et quand il le faut je peux être très patient.

Quels sont tes loisirs?

Je pratique beaucoup de sport, je vais d’ailleurs souvent en salle de musculation. Le rap est une de mes passions, j’écris des textes que j’aime interpréter avec mes amis. J’aime les sports d’équipe tel que le Football. Et puis par-dessus tout, j’aime manger, on peut dire que j’aime la bonne chair.

Pourquoi t’es-tu porté candidat?

J’ai toujours été attiré par le monde de la mode, et cela m’a semblé opportun de faire mes premiers pas en participant à ce concours, ce qui serait un moyen pour moi de découvrir ce domaine.

 

Présente-toi en quelques mots.

Je m’appelle Christophe, je suis un jeune Martiniquais de 28 ans. Je suis arrivé en France en 2011 pour continuer mes études. J’aime beaucoup le sport notamment la musculation. Je participe à des compétitions de culturisme en catégorie Men’s Physiques

Qu’est-ce qui est le plus important dans ta vie?

Le plus important pour moi c’est de profiter de la vie avec les gens que j’aime. Car on se focalise trop sur des détails de la vie qui nous font perdre de vue le plus important.

Quels sont d’après toi, tes principaux défauts?

Je suis très têtu et impatient.

Tes principales qualités?

Je suis obstiné et méticuleux.

Quels sont tes loisirs?

J’aime beaucoup faire du sport, sinon, passer du temps avec ma famille et mes amis.

Pourquoi t’es-tu porté candidat?

J’ai eu l’occasion de participer à des défilés et faire des concours de culturisme car la scène m’a toujours fasciné. Après mes compétitions de 2016, j’ai voulu participer à un concours de ce type, donc c’était une opportunité que je ne pouvais manquer. De plus, la philosophie du concours m’a beaucoup plus « L’homme noir autrement »

A.G