Molières de la Honte : Les Artistes non-Blancs sont écartés des récompenses en France

Vues : 539

« Sur 86 nominés, il n’y a qu’une seule personne « racisée » ». Une nouvelle alerte, nouveau coup de poing du Collectif « Décoloniser les Arts », qui dénonce une situation anormale en 2016, où 30% de la population racisée n’est pas représentée » (Léonce Henri Nlend membre du Collectif) . Pour le metteur en scène, « S’ils sont indifférents à nos messages ce soir, c’est qu’ils sont racistes ! » Extrait d’entretien en fin d’article.

20160523_195733

Hier, dès 19 heures, les membres de l’Association « Décoloniser les Arts », ce sont rassemblés devant les Folies bergères. En lieu et place où se déroulait la remise des Molières, récompensant les talents français au Théâtre .

20160523_195931

Une revendication qui reste une demande des acteurs, des comédiens, invisibles aux yeux des Professionnels des Arts.
Une polémique du même ordre a perturbé en début d’année, la préparation de la prestigieuse Cérémonie des Oscars, qui a eu lieu le 28 Février dernier au Dolby Théâtre à Los Angeles, accusée aussi d’écarter les comédiens non-blancs des récompenses cinématographiques. Un mois plus tôt le #OscarsSoWhite était l’emblème des contestataires, Spike Lee et Jada Pinkett Smith, menaçant de boycotter  l’industrie du Cinéma aux États-Unis et la Remise des Oscars.

20160523_201552

Lundi 23 mai 2016, les mêmes revendications présentes, en France, mobilisent le monde du spectacle vivant aux Folies Bergères. Les Molières Monochromes = Molières de la Honte, expriment le trop plein, de toute une Profession qui manifeste peu de reconnaissance pour les productions des non-blancs en Métropole. Comme le rappelle Gerty Dambury, « les racisés » ne sont pas seulement noirs des Antilles, mais asiatiques, maghrébins, africains et autres.

20160523_203417

L’écrivaine est membre de l’Association « Décoloniser les Arts », qui a pour objectif de faire savoir « comment le Théâtre, les Arts plastiques, le Cinéma, la Télévision ne reflètent pas la réalité de la société française ». Aujourd’hui, cette action coup de poing, a pour objectif, non pas de parler du Collectif, mais de la question de la représentation des Non-Blancs dans les Arts.

20160523_203737

Des actions fortes souvent menées par l’Association « Décoloniser les Arts », précise le danseur, Max Diakok (ci-dessus). Le samedi 23 Avril, l’association a réuni près de 150 personnes au Théâtre National de Chaillot. Sous une autre forme, c’est l’envoi massif de courrier à plus de 300 directeurs de Théâtre, de Festivals de grands conservatoires pour les sensibiliser aux demandes des « racisés ». Des discussions et échanges utiles pour tenter de faire comprendre aux acteurs décideurs, qu’il ne s’agit pas seulement de donner des rôles aux noirs, des rôles stéréotypés, de racaille ou de servante, mais de s’interroger sur la nature des rôles qu’on leur attribue », précise l’écrivaine et poétesse et metteur en scène de Guadeloupe.
Le Collectif « décoloniser les Arts » prépare un grand Forum de discussion, « pour aller plus loin » annonce l’écrivaine, Prix Carbet pour l’ensemble de son œuvre, Gerty Dambury.

20160523_201528

En s’interrogeant avec sa pancarte : Le Théâtre français est-il raciste ? Le comédien, Léonce Henri Nlend, marque aussi son cri d’agacement. Pour le metteur en scène d’origine martiniquaise, la représentation française est complètement niée, que ce soit sur les planches ou dans les scénarios.
Reportage Dorothée Audibert-Champenois – Photos Dothy A-Ch

20160523_195936

Léonce Henri Nlend explique au micro de Dorothée Audibert-Champenois, pourquoi, le Collectif « Décoloniser les Arts » manifeste ce soir aux portes des Folies Bergères, où se déroule la Cérémonie des Molières :

Reportage photos : Dorothée Audibert-Champenois/Dothy A-ch(Facebook)


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés