Morgan Freeman accusé d’agression sexuelle : Un rapport d’enquête de CNN confirme les faits

Vues : 1421

« Toute personne qui me connaît ou a travaillé avec moi sait que je ne suis pas quelqu’un qui offenserait intentionnellement ou sciemment que quelqu’un se sentirait mal à l’aise. Je m’excuse auprès de toute personne qui se sentait mal à l’aise ou qui n’était pas respectée – ce n’était jamais mon intention ». Voilà en substance, la déclaration de Morgan Freeman dans un long communiqué publié jeudi.

 

Morgan Freeman est accusé de comportement inapproprié et de harcèlement sexuel par huit femmes différentes, dont certaines veulent rester  anonymes. Un rapport sous forme d’enquête, publié par CNN détaille les avance sexuelles présumées du célèbre acteur, âgé de 80 ans. Des faits qui s’orientent principalement dans la société de production qu’il a créée en 1996 avec son associé Lori McCreary.
Selon les accusatrices, il s’agirait d’attouchements indésirables ou de comportements inappropriés envers le personnel de Revelations Entertainment.

Une assistante de production (sous couvert d’anonymat) explique comment Morgan Freeman la soumettait à des attouchements indésirables, y compris une fois quand il a essayé de soulever sa jupe et lui aurait demandé si elle portait des sous-vêtements. L’acteur se serait outrageusement comporté pendant le tournage de Going In Style, il y a deux ans.

D’autres accusatrices pourraient être des journalistes femmes que l’acteur aurait rencontré dans le cadre professionnel.

La journaliste de CNN, Chloe Melas, qui a co-écrit l’article de CNN, affirme que Freeman l’a soumise à un comportement inapproprié il y a plus d’un an. Elle était enceinte quand elle l’a interviewé lors d’une conférence de presse pour Going In Style.

En tout, CNN a interrogé 16 personnes au total dans le cadre de leur enquête. Ce groupe de personnes a décrit un comportement inapproprié de Morgan Freeman.

La vague #METOO et #TIMESUP a rattrapé un acteur oscarisé et plusieurs fois nominés, un autre poids lourd du cinéma hollywoodien.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesJacksonfreepress/The marqueeBlog