Mort de Ti Raoul Grivailliers : Une grande voix du bèlè s’est éteinte

Vues : 677

Il avait transporté et fait apprécier le bèlè dans le monde entier, de New-York au Maroc en passer par Cuba. Ti Raoul Grivailliers est décédé hier lundi 18 septembre à l’âge de 83 ans. Le chanteur né à Sainte-Marie était citoyen d’honneur de cette ville du Nord Atlantique de la Martinique.

Sa silhouette, ses rires, sa voix si singulière, autant d’éléments qui vont manquer au monde du bèlè. Cette voix s’est éteinte définitivement hier. Ti Raoul Grivailliers est mort à l’âge de 83 ans.

Retour sur une vie totalement dédiée à la tradition bèlè.

Ti Raoul Grivalliers de son vrai nom Raoul Grivailliers est né le 3 Août 1934 à Sainte-Marie en Martinique. Durant plusieurs générations, sa famille s’investit dans cette tradition bèlè. Il s’en imprègne d’abord sur les genoux de sa tante qui l’emmène dans les ambiances bèlè. Puis à l’âge de 12 ans, son oncle Stéphane le laisse chanter dans les soirées…

Ses textes mettent en avant les problèmes de la société. Et sa voix étonne et surprend agréablement tout le monde.

Dans les années 50, la notoriété de Ti Raoul quitte les mornes de Ste Marie pour Fort-de-France et le ballet folklorique de Loulou Boislaville. Ti Raoul est invité à participer à une tournée en France en 1952. Puis, l’année suivante, avec le groupe de Raphaël PROSPA. Arrive ensuite l’enregistrement de ses premiers disques avec la Maison des Meringués. Ti Raoul reste dans l’hexagone jusqu’en 1975 où il passe un CAP de peinture en bâtiment. Mais le bèlè est plus fort, Raoul se consacre entièrement à sa vocation de chanteur.

Véritable ambassadeur de cette tradition il parcourt le monde entier pour donner des concerts à l’étranger. Cuba en 1978, plusieurs fois dans l’hexagone : en passant par New York la Guadeloupe, et le Maroc en 2001.

En 1988 , il sort son troisième disque, avec Asé Pléré An Nou Lité :« La Riviè Léza » En 1998« Mi Bèlè a » enregistré en live chez lui au Morne-des-Esses .

En 2002 il fait une intervention très appréciée sur l’album de Kali, « Bèlè Boum Bap » avec deux titres, « Mwen an trou krab la » et « Mizik sé twavay nou. » « Man Francinet »

Il est revenu sur le devant de la scène avec « Misyé Bèlè », un album paru chez Mizik Label.

La Martinique n’a pas attendu son départ pour l’honorer. Un événement culturel avait été marqué par la présence de Ti Raoul il y a un an à Sainte-Marie. Le chanteur avait été salué par une standing ovation mémorable.

Photo : Benny