Naissance d’un collectif contre la venue de Marine Le Pen en Martinique

Vues : 875

La candidate du Front National n’a pas la côte en Martinique. La création d’un collectif contre elle n’arrange pas les choses. De plus ce nouveau mouvement bénéficie du soutien de plusieurs organisations populaires sur l’île.

Une chose est claire en Martinique Marine Le Pen a de plus en plus d’opposants qui se manifestent et se positionnent ouvertement contre elle. Depuis l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle, elle a pu constater qu’elle ne jouit pas d’une grande popularité en Outre-mer. En Martinique, les choses ne sont pas prêtes de s’arranger, avec la création d’un collectif anti Marine Le Pen.

Un rassemblement soutenu par de nombreuses organisations. Des associations, des syndicats, mais également des partis politiques. (ASSAUPAMAR, CDMT, CGTM, COMBAT OUVRIER, CULTURE EGALITE, GRS, LE DOUBOUT, MARINE DEWO, NOU PEP LA, PCM, PKLS, UFM). Le ton est clairement affiché dans le communiqué envoyé par le collectif, à lire ci-dessous.

KOLEKTIF KONT MARINE LE PEN,

CONTRE LES THESES DU FRONT NATIONAL

ET CONTRE LE RACISME, LA XENOPHOBIE

ET LEUR BANALISATION.

Nous, signataires de cette déclaration, nous nous opposons à la venue de Marine Le Pen en Martinique. Nous proclamons haut et fort notre volonté de nous opposer radicalement au Front National, à son idéologie, à ses pratiques, à sa politique et à ses dirigeants.

En Martinique, nous sommes fier-e-s de nos origines, de notre diversité ethnique et de nos luttes. La dignité nous commande de combattre ce parti dont le discours s’inscrit, malgré les apparences, dans la lignée de l’idéologie raciste et nazie de son fondateur J.M. Le Pen.

En Martinique, nous revendiquons notre « vivre ensemble » et nous rejetons le nationalisme xénophobe, le capitalisme et le colonialisme prônés par le Front National qui est un parti visant à diviser les opprimés et les travailleurs pour mieux conforter le règne des dominants.

Nous appelons toute la population à nous rejoindre pour refuser la banalisation des idées du Front National et contrer un discours et des pratiques qui se retournent déjà contre nous et nos compatriotes en France.

Nous, peuple martiniquais, sommes résolument aux côtés de celles et ceux, qui, comme nous se lèvent pour dire :

Assez! Non à la xénophobie, non au racisme, non à la discrimination et oui à la fraternité entre les peuples !

Si Marine Le Pen décide de venir en Martinique faire campagne, elle peut-être sûre de rencontrer ses détracteurs plus rapidement que ses sympathisants.

A.G


6 commentaires :

  1. Chanou

    « Nous, signataires de cette déclaration, nous nous opposons à la venue de Marine Le Pen en Martinique », vous ne représentez pas l’intégralité de la population martiniquaise et même si je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait que le FN est un parti raciste ( je refuse de voter pour eux), je trouve inadmissible que vous puissiez monter un collectif pour empêcher sa venue dans l’île. Nous sommes en démocratie! Chacun est libre d’adhérer au parti politique de son choix! Que faites vous des partisans du FN présents en Martinique ?

    « En Martinique, nous revendiquons notre « vivre ensemble » »…mais bien-sûr looool… nou pa lé gwadeloupéyen an, nou ka vonmi ayisyen an, é nou pa lé wè tèt lucian an alors arrêtez cette hypocrisie merci.

    1. Johanne JUSTON

      Ces propos n’engagent que toi. Ce n’est pas parce que le racisme existe ici et que certains martiniquais sont racistes qu’il ne faut pas le combattre!

    2. ta taye

      quand ton adversaire vient pour te couper la tète et que toi , pour te défendre tu lui coupes une jambe ,c’est la légitime défense qui joue à cet instant …..la démocratie est une invention de la force pour te freiner dans tes ardeurs à te défendre !! vous êtes dans l’utopie et faites le jeu de la force , il dicte ses lois et vous obéissez….. puis je rappeler que la démocratie c’est avoir aussi le droit de refuser ce qui ne vous convient pas ?!! vous viendrait il à l’idée de recevoir dans votre salon celui ou celle qui vous eut craché , un jour à la figure , qui arrive avec des mots mielleux , en vous flattant , alors que vous et d’autres avez déjà eu des démêlés connus de tous, avec cet individu ? si vous me dites « oui » , vous êtes bel un hypocrite !!

      1. Chanou

        Parce que tu penses que dans les autres partis que nous accueillons ici à bras ouverts il n’y a pas de racistes?. krkrkrkr laisse-moi rire!
        Vous n’êtes pas sans savoir qu’en période électorale, les DOM-TOM sont vues comme un nid bien garni de voies potentielles.
        La preuve, ils passent à tour de rôle dans les îles pour grigner et faire des courbettes pour le peuple.
        Ils n’en sont peut-être pas moins racistes et/ou totalement désintéressés du sort des Antillais. La seule chose qui compte, ce sont les voies qu’ils peuvent se mettre dans la poche!
        C’est le principe de l’agneau déguisé en loup…
        Le FN on sait à quoi s’attendre avec eux mais tous les autres là…sa nou sav?

  2. Nicolas

    Même si en effet, je relève cette hypocrisie de certains de nos compatriotes envers les haïtiens, St Luciens et autres; la création d’un collectif anti marine lepen , même s’il ne saurait être déterminant,et même si, je n’ai pas de vraie solution , moins radicale pour faire entendre raison à ce parti, cela prouve qu’à la Martinique, nous sommes conscients qu’il existe un problème front national. Et, ceux qui en pâtissent, sont nos frères, soeurs, nos compatriotes vivants en France et dont aucune organisation politique ne s’en préoccupe.
    Alors, oui, chacun a le droit de choisir son parti politique mais, quand il choisit, justement ce parti là, il aura beau donner tous les arguments qu’il voudra, il est aussi,à mes yeux, un raciste , un xénophobe et…. INHUMAIN car , nous venons tous de la même source originelle….. Mais… quelle illusion de croire qu’en venant à la Martinique , ces gens auront plus de considération pour nos compatriotes qui vivent là-bas? Sauront-ils faire la différence dans ce flot de basanés, vivant, pourtant, paisiblement en France? Notamment dans les provinces et autres coins retirés où nos compatriotes se font tabassés, en toute impunité pour les auteurs…

Les commentaires sont fermés