Nicolas Sarkozy est en garde à vue : Entendu pour le financement de sa campagne 2007

Vues : 381

L’ancien Président français Nicolas Sarkozy est depuis ce matin placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre.
Il est entendu par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions fiscales (OCLCIFF). Nicolas Sarkozy doit répondre d’un possible financement libyen en lien avec la campagne présidentielle de 2007 où il avait été vainqueur face à la candidate de gauche Ségolène Royale.

C’est la première fois que l’ancien chef de l’Etat est convoqué sur ce dossier ouvert depuis 2013 après que le site Médiapart en 2012 ait publié un document libyen faisant état d’un financement de sa campagne par la Libye de Mouammar Kadhafi.

Pourtant Nicolas Sarkozy a toujours rejeté ces accusations formulées entre autres par Ziad Takieddine l’intermédiaire franco-libanais.

Selon le journal le Monde, les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales ont remis un rapport aux magistrats dans lequel, ils détaillent comment l’argent liquide a circulé dans l’équipe de Nicolas Sarkozy. Toujours selon le quotidien français, les enquêteurs pensent avoir remonté l’une des pistes de l’argent libyen.

La garde à vue de l’ancien président, âgé aujourd’hui de 63 ans, a commencé très tôt ce matin. La garde à vue peut se poursuivre quarante huit heures.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesCNN/Montage C’news Actus Dothy