Ninjaman : Le chanteur jamaïcain et son fils condamnés à la prison à vie pour meurtre


Publié dans : Actualites, Caraïbe
Mots clés :
Vues : 4421

Ninjaman, son fils Janiel Ballentine et Dennis Clayton ont été condamnés à la prison à vie et au travail forcé. L’artiste devra attendre 25 ans avant d’être admissible à la libération conditionnelle.

Un juge de la Cour Suprême jamaïcaine a rendu une sévère peine de prison ce lundi dans la Home Circuit Court à Kingston. Ninja man (en bleu sur la photo) et ses deux co-accusés ont été jugés coupables du meurtre de Ricardo Johnson, aka Ricky Trooper, qui selon les policiers, a été tué par balles le 16 mars 2009.

Le vétéran du Dance Hall a toujours clamé son innocence. Mais il n’a pas réussi à convaincre les membres du jury qui l’a déclaré, lui et deux autres accusés, coupable de meurtre.
L’artiste devra attendre 25 ans avant d’être admissible à la libération conditionnelle.

Le principal témoin à charge, qui est maintenant sous protection judiciaire, a identifié Ninjaman comme étant l’individu ayant pressé sur la détente. Ses deux complices son fils, Janiel Ballentine et un certain Dennis Clayton ont écopé de la même à la différence qu’ils pourront être admissibles à la libération conditionnelle d’ici 15 ans. L’avocat de Ninjaman a déclaré qu’il ferait appel.

Ninjaman est un des noms les plus emblématiques dans l’histoire du dancehall avec près de 40 ans de carrière. Il est né à Annotto Bay en Jamaïque le 20 juillet 1966, mais a vécu à Kingston dès son plus jeune age. Il a démarré sa carrière en tant que DJ à l’âge de 14 ans sous le pseudonyme de Double Ugly. Il a ensuite changé son nom pour Ninjaman et a commencé à chanter au début des années 80.

Avec une carrière s’étendant sur près de 40 ans, Ninjaman a fait face à plusieurs courses avec la loi. Au cours des dernières années, cependant, il a choisi de projeter une image positive à travers les médias sociaux et une plus grande implication de la communauté. Il était devenu chanteur de gospel sous le nom de Brother Desmond. Il avait aussi milité pour la paix et la non-violence. Malheureusement il a été rattrapé par son passé.

Il rejoint  le chanteur Vybz Kartel en prison, lui aussi condamné à la perpétuité pour meurtre.

Photo : The Jamaica Gleaner