Nouvelles tensions au PNM : Louis Boutrin « indique sa stupeur et souhaite rétablir la vérité »

Vues : 783

Plus de deux mois après la fin de la grève qui a bloqué le fonctionnement du Par Naturel de Martinique, de nouvelles tensions sont apparues au sein de l’organisme depuis quelques jours.

Direction et salariés s’affrontent à nouveau dans ce qui semble être un bras de fer reparti pour durer.

Ci-dessous le communiqué de Louis Boutin :

À la suite des informations diffusées ce Vendredi 9 Mars 2018 dans les médias, alors qu’une démarche de médiation est en cours, le président du Parc Naturel de Martinique (PNM), Louis Boutrin indique sa stupeur et souhaite rétablir la vérité.

Les éléments transmis par Maitre GERMANY témoignent d’une connaissance approximative des dossiers car les situations des 2 agents évoqués ne sont en aucun cas des licenciements. En réalité, il s’agit :

Pour l’agent « dit en situation d’handicap », d’un non renouvellement du contrat lié à l’interruption des financements de Pole Emploi,

Pour l’agent en longue maladie évoluant sur une mission Energie, d’une fin de contrat due à la cessation des financements de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) ; l’énergie ne faisant pas partie des attributions du PNM.

Il est à noter qu’au moment de la fin du contrat de cet agent, l’institution était bloquée en raison d’une grève.

Louis Boutrin regrette l’instrumentalisation et le dénigrement dont il est ici fait preuve ; car dans un contexte budgétaire difficile en Martinique ayant pour conséquence une diminution générale des dotations de la Collectivité Territoriale de Martinique et, en l’absence des versements des dotations obligatoires des communes, il s’attèle à préserver l’institution Parc naturel de Martinique, outil indispensable permettant de concilier la préservation du patrimoine naturel et culturel, au développement économique de Martinique et,
plus d’une centaine d’agents qui œuvrent au quotidien à ces missions.