NRJ recrute des animateurs ayant « une culture antillaise »

Vues : 52

logo-NRJ1

Tout un chacun, en Guadeloupe ou en Martinique, peut se targuer de connaitre « la radio des hits » ou encore d’avoir croisé un jour ses animateurs enjoués.

Radio jeune, branchée et dynamique, NRJ a récemment lancé une annonce de recrutement dont voici les premières lignes :

NRJ aux Antilles recherche des talents pour booster son antenne. On y cherche des hommes ou des femmes capables d’animer des émissions de talk, pour le Morning ou l’Evening. De vraies personnalités, possédant une solide expérience de la radio sur des formats jeunes et musicaux, et évidemment prêts à traverser l’Atlantique pour vivre l’aventure sur la première radio de France… sous les palmiers et près des plages de sable blanc…

Il n’y aurait pas un hic ? Pour ceux qui n’auraient pas encore saisi, nous vous invitons à relire l’annonce … NRJ, la première radio de France, produite en Martinique par la célèbre Radio Caraïbe International (RCI), recherche de nouveaux talents pour la Guadeloupe et la Martinique; mais seulement voilà! Ceux-là viendraient de France avec « une culture antillaise » !

Une culture antillaise serait évidemment un atout, mais rien n’est figé : les recruteurs sont ouverts à la surprise et à tous les profils, pourvus qu’ils soient motivés, enthousiastes et expérimentés.

N’y aurait-il pas, en Guadeloupe ou en Martinique, des hommes et des femmes possédant « une culture antillaise » suffisamment riche pour travailler au sein de cette radio? Faut-il obligatoirement en faire venir de « là-bas » ? Alors que l’on parle de chômage dans nos îles, que font réellement ceux qui ont encore la possibilité de recruter nos jeunes !?