« On ne tire pas sur une ambulance »

Vues : 6368

Tribune de Jimmy Bro, organisateur de la soirée hommage à Marcus Garvey, suite à la mésaventure de l’artiste jamaïcain Lutan Fyah en Guadeloupe :

ON NE TIRE PAS SUR UNE AMBULANCE.

Quand des hommes et des femmes, une organisation et un pays subissent des dommages, il est petit, très petit de profiter de leur affaiblissement pour leur marcher dessus et de les écraser.

Depuis deux jours, je lis et entend des choses hallucinantes (sans connaitre les faits) qui proviennent de « frères et de soeurs » qui vivent à la Martinique et en France . Ils et elles profitent, pour descendre ma personne, mon organisation et la Guadeloupe. Comme si nous et notre beau pays étaient responsables de la carence d’un hôtel 4 étoiles. Quoi qu’il se soit passé nous n’avons pas les moyens de le savoir car l’établissement n’est pas équipé de caméras alors qu’il possède 4 étoiles. C’est ce qui me choque le plus.

L’acte de vol en lui même?
Je refuse de penser que ce sont des jeunes guadeloupéens qui ont fait cela contrairement à trop de dires et d’écrits. Je sais que les autorités ont refusé de se déplacer au moment où les faits sont dénoncés. Je sais que la direction de l’hôtel qui avait l’air aussi accablé que nous au moment des faits , ne répond plus à nos appels.
Dommage.

L’autre dommage, c’est le « BONHEUR » que cela procure à certaines personnes. MERCI à tous NOS FRÈRES ET SOEURS de la Martinique et de France qui nous ont envoyé leur soutien d’une manière ou d’une autre.
HONTE à tous ceux qui en profitent pour semer la zizanie entre la Guadeloupe et la Martinique. Honte à tous ceux qui continue de prôner la DIVISION entre deux îles qui ont tant souffert par leur histoire. Honte à ceux qui essaient de diviser ,deux peuples naturellement unis par leur Histoire, leur Culture et leur géographie.

Honte à ceux qui oublient que nous sommes solidaires les uns envers les autres dès qu’une catastrophe naturelle nous touche.
Honte à ceux qui ont oublié, tout le travail de rapprochement et de collaboration de Militants et Combattants de ces deux îles pour contrer l’oppresseur que nous avons en commun.
Honte à ceux qui oublient le travail de nos équipes de productions musicales et audiovisuelles qui ont permis à nos artistes d’être connu dans le monde entier. Juste trois rappels: KASSAV (guadeloupéens et martiniquais ensemble), KSS et ADMIRAL T (produit par Don Miguel et KALASH (collaboration avec ADMIRAL T). Trois collaborations et réussites locales devenues internationales, et il y’en a plein d’autres dans le monde musical et culturel. C’est au niveau de nos sociétés que nous devons arriver à faire de même. IL FAUT ARRÊTER DE CROIRE QUE LES MALHEURS DES GUADELOUPÉENS FERAIENT LE BONHEUR DES MARTINIQUAIS ET VICE-VERSA.
NOS MALHEURS RESPECTIFS FONT LE BONHEUR DE CEUX QUI NOUS ONT TOUJOURS DIVISÉS. POINT.

Pour conclure je tiens à REMERCIER tous nos Frères et Soeurs de la Martinique que j’ai côtoyé durant toute mon existence car jamais je n’ai été confronté à cette « guèguère » en leur présence et pendant nos nombreuses collaborations. Il y’a eu des bonnes ententes ou des (rares) mauvaises ententes mais c’était du aux hommes et non du fait que nous soyons guadeloupéens ou martiniquais. Une pensée pour Pleen Pyroman Blindé, Daweed Jah Children, Lucette Jahzara Lorne et bien d’autres encore qui nous ont témoigné beaucoup de soutien ces derniers jours.

J’espère sincèrement que ce post servira à réunifier et non à diviser.
J’espère sincèrement que ce post ne sera pas utilisé pour alimenter la polémique.
En tant que producteur guadeloupéen d’émission audiovisuelle je tiens à signaler que je n’ai jamais regarder la nationalité des personnalités avec qui nous avons travaillé. Nous avons fait des portraits de personnages martiniquais même quand la direction de Martinique Première nous disait « Nous ne diffusons pas votre émission car c’est une production guadeloupéenne ». Ma réponse a toujours été la même: « C’est ridicule, car le plus important pour nous est de montrer des exemples de réussites dans nos communautés que l’on soit africain,martiniquais,haïtiens, jamaïcains ou autres ».

Le gars qui sort de l’argent de ses poches pour montrer les talents de notre diaspora ne peut pas être d’accord avec toutes ses polémiques qui nous tuent dans tous les sens du terme. C’est peut-être là qu’est ma plus GRANDE DÉCEPTION.
Il est interdit pour nous, pour nos générations présentes et futures de persister dans ce piège alors que nous sommes soit disant cultivés, alors que nous avons soit disant évolué dans le bon sens. PROUVONS-LE en pensant autrement,en agissant autrement, en écrivant autrement et en parlant autrement. PEACE.
Ce post ne fera surement pas l’unanimité car certains se nourrissent de nos divisions mais j’espère qu’au moins qu’il servira à quelque chose de POSITIF.

Fraternellement.

Brother Jimmy.