Où la ville du Lamentin va-t-elle trouver 2,5 millions d’euros pour la SEMAVIL ?

Vues : 2286

La SEMAVIL est la bête noire de la ville du Lamentin depuis de nombreuses années. Et 2015 n’échappe pas à la règle. La ville a l’obligation de réduire les pertes accumulées par l’organisme. Plus de 2 millions d’euros devront être déboursés.

L’information a été révélée par Daniel Marie-Sainte, élu de l’opposition au conseil municipal du Lamentin.

« La ville du Lamentin devra dépenser 2.5 millions d’euros pour renflouer le compte de la SEMAVIL. La commune, étant le principal actionnaire de la SEMAVIL, la Cour Régionale des Comptes (CRC) indique dans son avis l’obligation qui est faite au Maire du Lamentin, de par la loi, d’inscrire dans le budget communal, au titre de dépenses obligatoires, une provision pour risques pour le comblement du passif de la SEMAVIL (Article R2321-2 du code général de Collectivités Territoriales).

La CRC précise que cette décision risque fortement de mettre la ville en déficite : « … L’impact sur le budget de la commune du Lamentin est significatif ayant un résultat courant négatif (-214 .483 €) en 2014, la décision du Conseil d’Administration de la SEMAVIL est susceptible de déséquilibrer tant le Compte Administratif 2014 que le Budget Primitif 2015 de la ville du Lamentin. »

Les pertes cumulées de la SEMAVIL sur les exercices 2011,2012, et 2013 s’élevaient à plus de 7 millions d’euros. Actuellement ce déficit est de 5,5 millions d’euros. Il a été réduit par les nombreuses aides apportées par la Cacem et le Conseil Régional. Le Conseil Général n’avait pas pu aider la ville car il n’en avait pas les moyens.

Pour rappel, un mois après sa réélection au poste Maire qui s’est faite le 29 mars 2014, Pierre SAMOT a révélé, lors de la réunion du nouveau Conseil du 29 avril 2014, qu’il avait mis la ville en déficit de 2,4 millions d’euros et que la seule solution qu’il avait trouvé était d’augmenter les impôts locaux de près de 16% ! Une décision que la population lamentinoise n’avait pas accueillie avec le sourire.

Avec ce nouveau coup dur et ces nouvelles dépenses comment le conseil municipal va-t-il redresser la barque. Certains craignent que les Lamentinois soient de nouveau contraints et forcés de mettre la main à la poche. L’information et le débat sur les conséquences à tirer, suite à l’avis rendu par les « juges financiers et budgétaires » sont inscrits à l’ordre du jour de la séance du Conseil Municipal qui se tiendra le mardi 29 décembre 2015.

A.G


1 commentaires :

  1. Nicolas

    Il serait judicieux de saisir les indemnités des conseillers majoritaires pour aider à redresser partiellement ce déficit .Ainsi , certains feraient attention aux deniers publics .Et , si aux prochaines élections, quelques uns disparaissaient, il faudrait, prélever une somme sur leurs émoluments, pour qu’ils participent aussi au redressement des caisses de la ville car……. trop c’est trop… Le citoyen ne rechigne pas de payer des impôts, mais, il faudrait que ceux qui occasionnent ces déficits, arrêtent impunément à tondre les citoyens quand eux, s’en sortent avec des honneurs…..

Les commentaires sont fermés