Patrimoines : L’habitation Pécoul à Basse-Pointe, un lieu exceptionnel

Vues : 239
maison-pecoul

Si la pluie s’est invitée ce samedi 17 septembre aux journées européennes du patrimoine, dissuadant certains d’y prendre part, c’est un soleil éclatant qui a régné en maître sur la Martinique en ce dimanche 18 septembre.

Cette 33 ème édition de la manifestation a donc pu drainer du public dans les quatre coins de l’île et notamment dans le Nord Atlantique

Nous vous emmenons plus précisément à Basse-Pointe en un lieu magnifique : l’habitation Pécoul appartenant à la fondation Clément.

public

Et le public qui a fait le déplacement n’a pas été déçu. Le lieu d’abord, est exceptionnel : un écrin de verdure très soigneusement entretenu qui abrite des bâtiments non moins bien sauvegardés.

beau-lac

Une fois l’allée de cocotiers franchie, c’est d’abord la maison principale, majestueuse, qui est visible avec ses portes et fenêtres gris bleu foncé.

On peut ensuite voir les dépendances domestiques, et les équipements industriels, le bassin, le moulin ou encore le verger.

nb

Plus de trois siècles d’histoire s’étalent ainsi sous les yeux des visiteurs.

Et ils ont pu encore mieux s’imprégner de ce riche passé, grâce aux commentaires éclairés d’un guide hors pair pour la circonstance, Florent Plasse, en charge du patrimoine de la Fondation Clément.

pan-de-mur

Gageons que ce superbe site sera ouvert à nouveau l’an prochain.

Cette année, le thème choisi pour ces journées européennes du patrimoine était « Patrimoine et Citoyenneté ».

39 sites au total en Martinique ont accueilli le public dans 18 villes.

Plusieurs sites non ouverts habituellement l’ont été tout au long du week- end, dont 3 mairies et le phare de la Caravelle à Trinité.

L’an dernier, la DAC, direction des affaires culturelles dénombraient  11 547 visiteurs.  Ce chiffre a-t-il été au moins atteint cette année ? Réponse dans quelques heures.

Rachel d’Auvergne / Photos : R A