Pawol à Ma Tété : une autre façon de vivre et de parler du cancer du sein

Vues : 196
pawol-a-ma-tete

Le mois prochain la campagne octobre rose, consacrée à la lutte et à l’information sur le cancer du sein sera lancée. L’occasion de se pencher sur le projet de Nathalie Chillan « Pawol à Ma Tété ».

« Le Vendredi 13 septembre 2013, j’apprends que je suis atteinte d’un cancer du sein. Un vendredi 13 ??? C’était censé être un jour de chance ! Après une double-mastectomie… d’une mauvaise nouvelle, j’ai voulu faire quelque chose de positif ! J’ai créé Ma Tété, un concept à destination des femmes atteintes du cancer du sein. Ce concept est basé sur l’information, les témoignages et échanges sur le vécu des malades, la dédramatisation et la démystification de la maladie. »

C’est comme cela que Nathalie Chillan explique la genèse de sa démarche. Elle a créé un blog et une page facebook et elle n’hésite pas à témoigner dès qu’elle est sollicitée. L’important est d’informer, de parler du cancer du sein et de ses conséquences aux niveaux médical, personnel et professionnel. « Pawol A Ma Tété » est un concept de rencontres. Une fois par trimestre, un après-midi, des femmes qui ont eu un cancer du sein et qui sont en rémission, échangent autour d’un verre avec des femmes qui viennent de découvrir qu’elles sont atteintes de la maladie. Tout se passe comme dans un speed-dating. Dans un lieu convivial, ces femmes passeront 15 à 20 minutes par table à discuter avec des femmes qui ont vécu et/ou vivent encore cette expérience du cancer du sein.

L’idée est de décrire son vécu sur tous les plans (personnel, familial, professionnel, médical, etc…) de manière à ce que ces femmes malades se projettent dans un avenir où elles décideront de faire face à la maladie et à reprendre les choses en main. L’important est de leur montrer que cela est surmontable. L’objectif de Pawol à Ma Tété est de libérer la parole sur une maladie encore tabou pour les femmes et qui reste très mal vécue par beaucoup d’entre-elles

«  La plupart des femmes à l’annonce de la maladie cherchent, au mieux, à avoir des informations sur la maladie, des témoignages pour avoir une idée de ce qui les attend. Au pire, elles se murent dans un silence et se renferment. Durant Octobre Rose l’information est décuplée. Mais après? Quid des autres mois ? ».

Avec son projet Nathalie Chillan espère faire de « Pawol à Ma Tété » un rendez-vous de référence pour toutes ces femmes qui sont dans le doute, la peur et dans l’ignorance. Afin de rendre cela possible, le projet « Pawol à Ma Tété » s’est entouré de partenaires qui adhèrent au projet (Lina’s, Cosmedis, Maré Tèt). Ceux qui souhaitent rejoindre l’aventure peuvent contacter Nathalie Chillan au 0696.26.25.85 et sur nathaliechillan@gmail.com

A.G