Pendant ce temps « au stade de Maputo au Mozambique … »

Vues : 1074

Certains diront nul n’est prophète en son pays mais … Alors qu’on entend quasiment plus de zouk en Martinique, au Mozambique, il attire des milliers de personnes et un festival est réservez à cette musique « qui est sensée être la notre » nous apprend Joslyn Vautor.

« Alors que le concert « unity for Zouk » ce soir sous le grand Carbet du parc Aimé Césaire aura beaucoup de mal à rassembler 700 personnes. (quoi que l’on puisse dire de l’affiche), au stade de Maputo au Mozambique pour plus de 80 000 personnes c’est l’union sacrée pour 2 jours de festival consacrés à 100% à une musique qui était sensée être la notre.

Je confirme nous sommes définitivement des imbéciles mais sur ce coup là j’ai presque envie de dire… Vous » écrit-il sur Instagram.

Une réflection qui devrait faire réfléchir les politiques en charge de la Culture en Martinique.