Polémique autour d’une « journée créole » au Lycée Joseph Pernock du Lorrain

Vues : 60

Une polémique est née autour d’une « journée créole » qui devait avoir lieu ce lundi 19 octobre au Lycée Joseph Pernock du Lorrain. Lors de cette manifestation quatre thèmes concernant « les békés » devaient être abordés par les élèves et c’est justement là le problème; et seuls des békés devaient participer à ce projet pédagogique (programme ci-dessus).

Est-ce normal de faire une journée créole avec pour presque seuls invités des békés venant limite faire de la propagande ? Est-ce ce que nous voulons pour notre jeunesse ? Où sont les historiens ? Où sont les autres « créoles » ? déclare un internaute sur Facebook.

Plusieurs enseignants se sont fait entendre pour dénoncer ce qu’ils appellent « une mascarade ». Pour Lionel Félixine, ancien professeur de l’établissement, « une journée créole est une très bonne idée. Toutefois, les intervenants de cette journée ne doivent pas être exclusivement des békés« . Dans un courrier il a appelé au boycott de la manifestation.

J’ai créé cette liste de diffusion car au lycée du lorrain (Joseph Pernock) se prépare une énorme manipulation historique qui va faire insulte à notre passé, à nos ancêtres, à leurs souffrances.

Une journée créole est organisée et c’est une très bonne idée. Toutefois, les intervenants de cette journée sont EXCLUSIVEMENT békés et les thèmes des exposés les suivants :

– « 1635-2015, du colon au Béké »
– La place des Békés à la Martinique

– L’implication sociale, culturelle et philanthropique des Békés

– Arbre généalogique et acte d’anoblissement famille de JAHAM

J’ai envoyé un mail de désapprobation au lycée dès que j’ai lu le programme et cette mascarade.

Que se passe t’il ? Quand avons nous décidé de mentir à nos élèves et d’accepter d’être traités comme des serpillères ? Allons nous laisser une journée créole être une propagande à la gloire d’une catégorie ? Il est naturel qu’ils puissent s’exprimer car ils sont Créoles mais où sont les autres formes de Créoles ?
Allons nous laisser Aimé Césaire se retourner dans sa tombe ?
Allons nous laisser nos élèves déjà trop peu instruits être manipulés par certaines personnes ?
Que font nos syndicats ? Nos responsables ?
Allons nous juste fermer les yeux et accepter la honte et le déshonneur ?

Collègues du Lorrain boycottez, appelez au boycotte et surtout bloquez cette manifestation si elle doit se dérouler dans ces conditions.

Collègue hors du Lorrain, prévenez tout le monde de cette honte afin qu’elle ne recommence plus jamais. Prévenez vos contacts journalistes politiciens et même au rectorat.

Si vous souhaitez un changement c’est en préparant les nouvelles générations pas en les laissant être manipulées.

Merci pour eux, merci pour notre futur.
Lionel FELIXINE

Visiblement, les enseignants ont été entendu, puisque la direction du Lycée a pris la décision de reporter la « journée créole », « Jounen Kréyol » à une date ultérieure.