Policier de la BAC menteur : son procès renvoyé

Vues : 13

Le procès de ce policier de la Brigade Anti Criminalité , âgé d’une trentaine d’années, qui avait inventé de toutes pièces une histoire de car-jacking et d’agression à son encontre, a été renvoyé au 24 avril prochain.

L’avocate de la défense, Muriel Renard Legrand a demandé un délai pour mieux préparer la défense de son client. Le dossier lui aurait été remis en début de semaine, elle estime de plus qu’il ne contient pas toutes les pièces notamment l’état de service du policier.

A ce jour, l’officier est suspendu de ses fonctions avec maintien de solde, il est également en arrêt maladie pour les suites de ses brûlures mais aussi son état psychologique.

Les faits remontent à début janvier
. Ce policier de la Bac avait mis en scène le vol de sa voiture et sa propre agression. Malheureusement pour lui, des témoins et les caméras de surveillance de Fort-de-France le contredisent. L’ancien propriétaire de sa voiture avait également déclaré avoir gonflé le prix du véhicule à la demande du policier.

Une démarche semble t-il pour frauder auprès de la compagnie d’assurance. Selon certaines sources, ce fonctionnaire de police avait de gros problèmes d’argent et avait du mal à faire face à la construction de sa maison. Ces difficultés financières lui ont fait perdre la tête et après se fut l’engrenage.

Après enquête, le policier a été mis en examen pour dénonciation mensongère à une autorité judiciaire ou administrative entraînant des recherches inutiles mais aussi sur tentative d’escroquerie. Son procès prévu ce jour a été renvoyé au 24 avril prochain.