Policiers blessés : les deux suspects mis en examen pour tentative d’homicide

Vues : 784
police-risque-suicide

Les deux jeunes d’une vingtaine d’année qui ont foncé sur un barrage de police et blessé trois agents ont été mis en examen hier (mercredi 10 février) pour « violence avec armes et tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’ordre publique ».

Les deux hommes ont été placés en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention suite à leur mise en examen dans l’affaire des policiers blessés. L’un d’eux venait de sortir de prison, une liberté de courte durée. Ils sont poursuivis pour « violence avec armes et tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’ordre publique ». La voiture des suspects a foncé dans un barrage de police, à Fort-de-France. Le policier le plus gravement touché est déjà sortie de l’hôpital, il souffre d’une entorse et d’un choc à la tête. Ces jours ne sont pas en danger.

Pour rappel, dans la nuit de lundi à mardi gras, les gendarmes de Ducos tentent d’interpeller des hommes suspectés de nombreux braquages. Mais les individus ne se laissent pas faire et prennent la fuite. Les militaires demandent le soutien des forces de police. La course-poursuite continue sur l’autoroute avant de se terminer à Fort-de-France. Au total trois policiers ont été blessés, dont un a été heurté et projeté sur plusieurs mètres. Dans le véhicule des suspects, les forces de l’ordre ont découvert deux fusils à pompe, un révolver, un pistolet et un ballot de drogue.

Il semblerait que deux autres individus qui se trouvaient également dans le véhicule seraient activement recherchés par les forces de l’ordre. L’enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie. Une décision du procureur de la République vivement critiqué par le syndicat Alliance Police Nationale.

A.G

Photo d’illustration